Michelin a enlevé les quatre catégories avec la HPD-ARX n°42 en LMP2, le doublé Porsche Felbermayr-Proton en LMGT2 et la Saleen de Larbre Compétition en LMGT1.
La Peugeot 908-Oreca (Panis/Lapierre/Sarrazin) ayant rencontré un problème de connectique du cric après une heure de course, il est évident que la course changea de physionomie.
La voiture française rétrogradée en 35e position, l’Audi de Capello et McNish avait la voie libre pour la victoire et pour préparer sereinement les 24 Heures du Mans. La nouvelle machine allemande a tourné comme une horloge, bouclant 133 tours lors que des quatre premières heures et 133 tours en seconde moitié de course.
8 Heures du Castellet
Course : déclarations
20/04/2010 À 12:51
L’Aston Martin n°009 (Fernandez/Primat/Mücke) et la Lola-Rebellion n°13 (Bellichi/Boullion/Smith) complètent le podium et terminent dans le même tour, à cinq tours du leader.
Malgré la déception chez Oreca, les patrons de Peugeot Sport qui suivaient la course à distance, ont pu constater que la 908 était au niveau de la concurrence Audi en termes de performance.
L’abnégation des pilotes du Strakka Racing (Leventis/Watts/Kane) a permis à la HPD-ARX de revenir en tête de la classe LMP2 à 30 minutes de la fin, après avoir perdu du temps en début de course.
De son côté, la Porsche n°77 du Felbermayr-Proton (Lieb/Lietz) est revenue en tête en LMGT2 après un souci lors d’un refuelling. En doublant la Ferrari de Jean Alesi à quelques minutes de l’arrivée, la Porsche n°88 assure le doublé pour l’équipe Felbermayr-Proton Championne en titre.
La seule et unique représentante de la catégorie LMGT1 a...gagné ! La Saleen de Larbre Compétition termine à la 24e place du classement général. En Formula Le Mans, la victoire revient à la n°49 (Toutlemonde/Zollinger/Zampatti).
8 Heures du Castellet
Tous au Castellet !
08/04/2010 À 13:46
8 Heures du Castellet
43 engagés au Castellet
31/03/2010 À 10:30