Un mois après les tests officiels organisés sur ce même circuit dans des conditions hivernales, l’Endurance démarre enfin en Europe avec les 8 Heures du Castellet. "C’est un circuit atypique", explique Serge Grisin, Directeur des activités 4-roues de Michelin Compétition, "avec sa très longue ligne droite du Mistral de 1,8 km où les pneumatiques ont le temps de refroidir avant d’entrer dans Signes… une courbe-droite à fond pour les plus courageux, 300 km/h avec les meilleurs prototypes".
"Le virage suivant, le double-droite du Beausset, qui referme, est terrible pour le pneu avant gauche. D’une manière générale, ce n’est pas un circuit très rapide pour les pneumatiques car la charge aéro est importante. En revanche, les freinages sont violents et l’usure assez élevée, en particulier côté gauche. Sur le sec, nos partenaires roulent généralement en gomme medium". L'équipe officielle Peugeot a fait l’impasse sur cette course, mais le constructeur français sera représenté par le team Oreca-Matmut avec une 908 HDi FAP pour Nicolas Lapierre, Olivier Panis et un troisième pilote "surprise", Stéphane Sarrazin, triple poleman et deux fois 2e des 24 Heures du Mans.
Des pilotes rapides et expérimentés pour contrer le trio vainqueur au Mans en 2008 (Kristensen/Capello/McNish) qui fera débuter l’Audi R15 "plus" en course. Pour Audi, il s’agit officiellement d’une séance d’essais grandeur nature s’intégrant dans son programme de préparation pour les 24 Heures du Mans.
8 Heures du Castellet
Course : déclarations
20/04/2010 À 12:51
8 Heures du Castellet
Premier succès pour l’Audi R15 « Plus » !
20/04/2010 À 12:25
8 Heures du Castellet
43 engagés au Castellet
31/03/2010 À 10:30