On avait comparé les temps de la pole à Silverstone, au Hungaroring et à Spa. A Spa-Francorchamps, Sebastian Vettel signe la pole en 1’46’’106 soit 237,5 km/h de moyenne. Au volant de la Peugeot 908, Sébastien Bourdais réalise le meilleur temps en 1’57’’884 (213,892 km/h), soit 11.7 secondes moins vite que le pilote Red Bull sur les 7,004 km du circuit. (1.67s/km)
En Hongrie, sur un circuit sinueux, la différence est considérable. Sur 4,381 km, Danny Watts (HPD Strakka LMP2) est plus lent de près de 14 secondes par rapport à Webber : 1’32’’431 contre 1’18’’773. La HPD rend 30 km/h de moyenne à la Red-Bull Renault et 3.117s/km ! Enfin à Silverstone, 13,861 secondes séparent l’Audi R15 TDI de McNish de la Red Bull de Vettel : 1’29’’614 contre 1’43’’475 sur les 5,891 du circuit, soit 2.352s/km.
Anthony Davidson, vainqueur à Silverstone sur Peugeot 908 HDI FAP et 24 Grand Prix de F1 disputés : "Plus le circuit est long et sinueux, plus les différences sont importantes entre les F1 et les LMP1. La principale raison, c’est le poids : 930 kg pour les LMP1 contre 620 kg pour les F1. N’oubliez pas que 10 kg supplémentaires de carburant dans une F1, c’est 0.4 seconde plus lent sur un tour. C’est aussi pour ça qu’une LMP2 (825 kg) a signé la pole en Hongrie. Les pneus jouent aussi un grand rôle : un pneu de F1 est conçu pour faire 30 tours en moyenne, alors qu’un pneu de LMP1 est conçu pour parcourir un Grand Prix entier, voire 2.
1000Km de Silverstone
Peugeot titrée en LMS
16/09/2010 À 06:43
Enfin, les F1 ont une piste complètement clair en qualif alors qu’en Endurance, on doit composer avec le trafic. En F1, la piste est parfaitement gommée pour les qualifs, il suffit de regarder les chronos au début des essais libres ou après les courses de support. La course, ce n’est pas tout blanc ou tout noir, donc les chronos ne reflètent pas toujours la réalité…"
ELMS
Prologue et épilogue
09/09/2010 À 13:38
24 Heures du Mans
WEC/24 Heures du Mans - Première sortie du proto Porsche pour 2014
13/06/2013 À 09:33