Eurosport

Alexis Deroubaix s’adjuge la première étape du Grand National FFE – AC Print

Alexis Deroubaix s’adjuge la première étape du Grand National FFE – AC Print

Le 13/03/2018 à 11:36Mis à jour Le 13/03/2018 à 11:38

Pour la planète saut d’obstacles français, l’événement du weekend était sans conteste le lancement de la onzième édition du Grand National FFE - AC Print, ce dimanche, à Royan.  Au terme d’une lutte de près de trois heures entre les soixante-dix-huit huit couples engagés, c’est finalement Alexis Deroubaix aux rênes de Timon d'Aure qui s’est imposé pour l'écurie CWD Sport.

Pour la première des dix étapes du Grand National FFE – AC Print, le centre équestre Maine Gaudin de Royan accueillait ce weekend soixante-dix-huit pilotes dans son épreuve Pro Élite à 1,50m. Après une belle bataille, le jeune Alexis Deroubaix, en selle sur Timon d’Aure a finalement remporté l’épreuve en signant le parcours un double sans faute avec le barrage plus rapide. Une première place qui lui permet d’offrir des points à l’écurie, CWD Sports, dont il est le cavalier au même titre que Guillaume Batillat et Tressy Muhr. Cette équipe n’en est pas à son coup d’essai, puisque l’an dernier, elle comptait dans ses rangs Marc Dilasser qui s’était lui aussi octroyé la victoire dans cette même étape. Le pilote normand, cinquième cette année à la suite d’une petite faute en première manche avec Cliffton*Belesbat, est désormais associé à l’équipe Lencare – JL Horse Concept, et est donc devenu le coéquipier de Edward Levy et Arthur Deuquet.

À Royan, la deuxième place a été décrochée par Alexandra Ledermann, la première femme médaillée d’or aux championnats d’Europe, juchée sur l’énergique Requiem de Talma. Le couple concourant pour l’équipe Carrosserie Paillard – Sellerie Butet, a ainsi permis à cette composition d’obtenir le même rang au classement par équipes. Malgré un sans-faute au barrage, l’amazone n’a pas su se montrer aussi rapide qu’Alexis Deroubaix, qui s’est envolé vers la victoire avec plus de quatre secondes d’avance sur sa dauphine (41”74 contre 37”09). Jean Le Monze en selle sur Umanak pour l’écurie SC Elevage V’Gas – ACR Fers de sport est venu compléter le podium de cette épreuve en s’adjugeant un chronomètre de 44’’27.

À noter également, le barrage très rapide du Montpelliérain Harold Boisset et T’Obetty du Domaine, quatrièmes, qui comme Marc Dilasser, finissent dans la même seconde que le grand gagnant du jour (en 37’’42), mais laissent toutefois une barre au sol dans la deuxième manche.

La prochaine étape du Grand national se déroulera, du 23 au 25 mars, au haras de Jardy, à Marnes-la-Coquette (92). 

0
0