Eurosport

Beezie Madden décroche la finale de Coupe du monde de Paris

Beezie Madden décroche la finale de Coupe du monde de Paris

Le 15/04/2018 à 20:47Mis à jour Le 15/04/2018 à 20:48

Ce dimanche, l'AccorHotels Arena de Paris, ancien Bercy, a vibré au rythme du dernier acte de la finale de Coupe du monde Longines de saut d'obstacles. Après deux manches à suspens, c'est l'Américaine Beezie Madden qui a triomphé aux rênes de Breitling LS.

L’ultime acte de la finale de Coupe du monde Longines de Paris s’est tenu ce dimanche dès 14h. Avec trente puis vingt cavaliers qualifiés dans la première puis la seconde manche, le public nombreux a pu profter d’un sport magistral. Il le fut en grande partie grâce à Santiago Varela ; le chef de piste a d’ailleurs été largement félicité en conférence de presse pour ses constructions intéressantes depuis le début de la semaine.

Après plus de quatre heures d’épreuve sous haute tension, c’est bien Beezie Madden qui s’est emparée du trophée. L’Américaine, aux rênes de son jeune mais prometteur étalon Breitling LS, a signé un sans-faute puis un tour à quatre points. Grâce à deux points d’avance supplémentaires, l’amazone a devancé son compatriote Devin Ryan, excellent deuxième avec Eddie Blue. Une performance incroyable pour le cavalier Outre-Atlantique, totalement inconnu du grand public! La troisième place est revenue à Henrik von Eckermann, auteur d’un sans-faute puis d’un parcours à quatre points. Le Suédois, qui avait terminé en tête du classement général du circuit de l’Europe de l’Ouest cette saison, a réitéré sa performance de l’an dernier. Une place bien méritée pour le Nordique, qui achève sa saison comme il l’a commencé puis passé : avec succès !

Le meilleur des quatre Français est finalement Roger-Yves Bost. Malgré le départ de sa jument de tête Sydney Une Prince, le Barbizonnais a réussi à emmener sa Sangria du Coty jusqu’à la treizième place. Kevin Staut est vingt-et-unième, Julien Epaillard vingt-troisième et Simon Delestre vingt-septième.

0
0