Eurosport

Cas de Liberté change de cavalier

Cas de Liberté change de cavalier

Le 20/01/2020 à 18:06

En cette année olympique, les transferts de chevaux ne cessent de se multiplier. Après le départ de Lord Pepsi des écuries de Paul Estermann, c’est au tour de Cas de Liberté de changer de maison. Ancienne monture de tête du Belge Niels Bruynseels, la jument de 14 ans rejoint l’Irlandais Richard Howley, après avoir passé plus d’un an sous bannière américaine.

Formée par les Belges Dominique Hendrickx et Chaouki Rijnders, la belle Cas de Liberté était passée sous la selle de Niels Bruynseels en 2015. Les deux compères trouvent rapidement leurs marques, signant de nombreux sans-faute. Avec la fille de Cracky Z, Niels Bruynseels le Grands Prix CSI 3* de Kappeln et 4* de Liège.

En quelques mois, le couple se hisse au niveau cinq étoiles. À domicile, la paire belge brille à Malines, fin décembre 2015, en terminant deuxième du Grand Prix de la Coupe du Monde Longines. L’année 2016 se poursuit avec autant de succès : première Coupe des Nations Longines en juin à Sopot conclue avec 0 puis 4 points, suivie de celle de Hickstead, bouclée par un double clear round. Début septembre, à Brussels, Niels Bruynseels et sa Zangersheide remportent leur premier Grand Prix 5*, deux semaines avant de prendre la direction de Barcelone pour la finale des Coupes des Nations Longines. Les deux années suivantes sont tout autant impressionnante pour le duo, avec, entre autres, une deuxième finale du circuit des Coupes des Nations Longines, une participation au championnat d’Europe Longines de Göteborg et aux Jeux Équestres Mondiaux de Tryon. 

Mais après cette dernière échéance, l’histoire s’arrête là. Niels Bruynseels dit au revoir à sa belle brune, qui prend la direction de l’Amérique. Associée à Sophie Gochman pour quelques parcours de niveau amateur, Cas de Liberté débute 2020 sous la selle d’un nouveau pilote : Richard Howley. Fin novembre, HK Horse, principaux sponsors de l’Irlandais ont racheté la jument de 14 ans. Cas de Liberté pourra ainsi venir épauler Chinook, un hongre de 13 ans par Tygo et qui est la monture de tête de Richard Howley.