Equitation

Cinq victoires qui ont marqué la carrière de Mark Todd

Partager avec
Copier
Partager cet article

Cinq victoires qui ont marqué la carrière de Mark Todd

Crédit: Eurosport

ParGrand Prix
08/07/2020 à 15:12

Sir Mark Todd est une légende vivante du complet. Néo-Zélandais le plus titré aux Jeux olympiques et porte-drapeau de sa délégation à Barcelone en 1992, désigné “meilleur cavalier du XXème siècle” par la FEI, le Kiwi se consacre désormais à sa deuxième passion, les courses. Après cinq décennies de succès, il a en effet raccroché les bottes. Retour sur cinq de ses plus grands accomplissements.

Badminton, 1980

À vingt-quatre ans à peine, alors presque inconnu de tous, Mark Todd s’impose dès son premier essai dans le CCI 5*-L de Badminton, considéré comme le Graal du concours complet de par sa difficulté. Avec Southern Comfort, il était classé quarante-cinquième au provisoire après le dressage. Finalement, après avoir réussi un des trois parcours sans pénalité et dans le temps lors du cross, il a abordé l’hippique sur le podium virtuel. Profitant des erreurs de Lucinda Prior-Palmer et Helen Butler, il a finalement remporté l’épreuve. 

Equitation

Marc Dilasser et Edward Levy signent un doublé tricolore à Opglabbeek

IL Y A 6 HEURES

Jeux olympiques de Los Angeles, 1984

Avec Charisma, un petit hongre néo-zélandais d’un mètre cinquante-sept, Mark Todd a décroché l’or olympique pour la première fois de sa carrière à Los Angeles. À ce moment, le pays des Kiwis étaient alors complètement inconnu sur la scène des sports équestres. Cette victoire a captivé tout un pays !

Jeux olympiques de Séoul, 1988

Quatre ans plus tard, le Kiwi a, pour la seconde fois consécutive, conquis l’or en individuel, toujours associé à Charisma, alors âgée de seize ans. Le couple a également remporté la médaille de bronze par équipes. En raison de son âge, Charisma a été ménagé en vue de cette échéance, et a été retiré du sport à la suite de ce titre. Nombreux ont été ceux qui jugeaient que Podge, de son surnom, était trop vieux et petit pour un doublé. Le génie du couple les aura fait mentir. En tête dès le dressage, sans-faute sur le cross et avec seulement une barre à l’obstacle, ils ont longtemps été l’un des seuls couples à conserver leur titre aux JO (performance depuis également accomplie par Michael Jung et Sam en 2012 et 2016).

Fait rarissime, cette année-là, Mark Todd a également participé aux JO en saut d’obstacles, avec Bago ! 

Au total, il aura participé à sept éditions des JO entre 1984 et 2016, ramenant six médailles (deux en or, une d’argent et trois en bronze). Il a de plus été présent à ceux d’Athènes, en 2004, comme entraîneur de l’équipe de Nouvelle-Zélande.

Badminton, 2011

Après 1980, 1994 et 1996, Sir Mark Todd s’est imposé en 2011 à Badminton avec NZB Land Vision. Une première place qui compte parmi les moments les plus importants de sa carrière. “Mon quatrième titre, plus de trente ans après ma première victoire ici, a été très spécial.” Quatrième après le dressage, le couple est remonté en tête à l’issue du cross. La pression a été rude, l’écart entre les douze premiers cavaliers étant alors d’une barre. Avec un nouveau sans-faute, le Néo-Zélandais a empoché son quatrième titre, devenant à cinquante-cinq ans le complétiste le plus âgé à remporter ce concours d’envergure.

En parlant de terrains mythiques de concours complet, Mark Todd a également remporté à cinq reprise Burghley en 1987, 1990, 1991, 1997 et 1999. Un record !

Coupe des nations de Cappoquin, 2019

À l’issue de la victoire de la Nouvelle-Zélande en terres irlandaises, à l’occasion de la Coupe des nations de Cappoquin, Mark Todd a annoncé sa retraite à la surprise générale, pour de bon cette fois, après une première pause entre 2000 et 2008. “Les victoires semblent être accompagnées d’un certain goût amer. Il a été une inspiration, un véritable compétiteur et par-dessus tout, il a été un fantastique gentleman dans ce sport. Il quitte la scène encore meilleur qu’à son arrivée. Je suis honoré d’annoncer sa retraite du sport. Il nous manquera à tous” a déclaré à l’issue de la remise des prix Graeme Thom, le chef d’équipe. S’il s’est retiré du sport à la suite d’une énième et dernière victoire, Sir Mark Todd n’a pas quitté les chevaux pour autant. Il est notamment revenu à ses premiers amours, l’entraînement de chevaux de course, lui qui rêvait plus jeune de devenir jockey et qui est finalement devenu le champion que tout le monde connaît à cause de (ou grâce à) sa grande taille.

Equitation

Morgan Barbançon Mestre en forme à Budapest

IL Y A 6 HEURES
Equitation

Les dresseurs français affichent leurs ambitions pour les championnats d’Europe Jeunes

07/08/2020 À 15:29
Dans le même sujet
Equitation
Partager avec
Copier
Partager cet article