Un dernier tour de piste et puis s’en va. Samedi 12 septembre, Don VHP a été officiellement retiré de la compétition à l’occasion d’une émouvante cérémonie sur la piste de Valkenswaard, alors hôte d’une étape du Longines Global Champions Tour, circuit sur lequel l’étalon a tant brillé. Le veille, Harrie Smolders avait annoncé sa retraite sportive avec ces mots: “Il sait ce qu’il faut faire et est entièrement dévoué. Il apprécie ses bonnes performances. Don et moi sommes un couple inséparable, j’ai vraiment aimé le monter et il va beaucoup me manquer.”

Le lendemain, avant d’effectuer un ultime tour d’honneur, son cavalier a rendu hommage à celui qui lui a apporté tant de victoires. “Il a sans cesse produit des sans-fautes, sur des épreuves à 1,60m. Il est unique en son genre et je ne pense pas que beaucoup de chevaux pourront égaler cela. Il m’a amené au rang de numéro un mondial, il m’a apporté le titre du Longines Global Champions Tour.”

Equitation
La FEI a suspendu la Fédération équestre des Émirats Arabes Unis
IL Y A 10 HEURES

Il est vrai que le charismatique Don VHP Z a durablement marqué la carrière du Néerlandais, de même que les sports équestres. Souvent présenté sur les lucratifs circuits du Longines Global Champions Tour (LGCT) et de la Global Champions League, il a terminé onze fois sur le podium sur ses vingt-sept Grands Prix LGCT courus. La paire s’est adjugée les étapes de Rome en 2016 et de Hambourg en 2018.

Présent également en équipe nationale, le couple a réalisé plusieurs doubles sans-faute en Coupe des nations, comme à La Baule en mai 2018, où les Pays-Bas avaient terminé au deuxième rang, ainsi qu’à Rotterdam quelques semaines plus tard, où les Oranje ont cette fois terminé troisièmes par équipes. En 2017, Harrie et son alezan brûlé ont été sélectionnés pour les championnats d’Europe Longines de Göteborg. En Suède, ils ont empoché une belle médaille d’argent, au mérite d’un double sans-faute lors de la finale individuelle, après avoir été sixième par équipes. Ils ont également été acteurs de la victoire de leur pays lors de la finale des Coupes des nations Longines de Barcelone quelques semaines plus tard.

En 2018, le performant duo a vécu son dernier championnat à l’occasion des Jeux équestres mondiaux de Tryon, avec à la clé une vingt-troisième place en individuel. Encore deuxième l’an dernier dans le Grand Prix 5* de Bruxelles, l’étalon a effectué seulement quatre parcours en 2020. Contraint au repos par la pandémie de coronavirus, ils ont conclu leur carrière par deux parcours sans faute à Lierre, en juillet dernier.

Equitation
Au tour du domaine de Grosbois d’entrer dans la course olympique
IL Y A 11 HEURES
Equitation
Disparition d’Opéra des Loges
HIER À 16:51