Eurosport

Henrik Von Eckermann s’illustre à Windsor

Henrik Von Eckermann s’illustre à Windsor

Le 13/05/2019 à 17:12Mis à jour Le 13/05/2019 à 17:13

Le point culminant du CSI5* de Windsor, le Grand Prix, s’est conclu hier après-midi avec l’hymne suédois pour la 76e édition du Royal Windsor Horse Show. Le Suédois Henrik von Eckermann s’est imposé avec Tovek’s Mary Lou 194, devançant le Français Simon Delestresur Hermès Ryan des Hayettes ainsi que le Britannique William Funnell et Billy Diamo.

Le chef de piste Bob Ellis n’avait pas fait de cadeau aux cavaliers engagés dans le Grand Prix CSI 5* du Royal Windsor Horse Show hier après-midi. Sous de nombreux applaudissements, Henrik von Eckermann a impressionné ses trente-trois concurrents en signant deux parcours sans faute, dont le barrage en 43”40. Il était en selle sur Tovek’s Mary Lou, une jument qu’il monte depuis 2016 : “Mary Lou est une jument fantastique. Elle est calme à la maison mais quand elle est en concours, elle peut être vraiment excitée. Elle a un superbe esprit, elle m’aide toujours et c’est ce qui fait d’elle une jument spéciale. Je n’étais pas venu à Windsor depuis dix ans, alors c’était super d’être de retour !”.
La France a fièrement pris la deuxième place grâce à la performance de Simon Delestre et son Hermès Ryan des Hayettes. Lors du barrage, le duo a soigneusement construit ses virages, ce qui leur a permis de passer les cellules d’arrivée en 45”07.
La troisième position de ce Grand Prix a été attribuée au Britannique William Funnell, après deux excellents parcours sur son Billy Diamo. Lors du barrage, le pilote a préféré la précision à la vitesse en réalisant un temps de 47”58. “C’est un lieu incroyable qui donne vraiment envie de bien faire. Billy Diamo est un super cheval que l’on a élevé. Nous tenons à ce qu’il soit sélectionné pour les championnats d’Europe. Nous espérons également qu’il sera présent aux Jeux olympiques de 2020”, a déclaré le pilote plein d’ambition. Le Belge Niels Bruynseels s’est placé à la quatrième place malgré un chronomètre impressionnant au barrage : 42”51. Juché sur Gancia de Muze, il a manqué de gagner à cause d’une faute dans cette deuxième partie d’épreuve.
 
Pour la France, Roger Yves Bost était également au départ du barrage avec sa fidèle Sangria du Coty. Le champion olympique par équipes et sa baie ont laissé deux barres à terre du barrage, ce qui les a rétrogradés au douzième rang. Le Normand Kevin Staut a quant à lui pris part à cette épreuve avec Nilane d’Elle Z. Pour le premier Grand Prix CSI 5* de la jument, son bon comportement en début de parcours est à noter. Quatre fautes sur la seconde partie ont toutefois poussé le Normand à signifier son abandon au jury.

0
0