Equitation

L’étalon HH Rebozo emporté par une insuffisance rénale

Partager avec
Copier
Partager cet article

L’étalon HH Rebozo emporté par une insuffisance rénale

Crédit: Eurosport

ParGrand Prix
26/06/2020 à 10:21 | Mis à jour 26/06/2020 à 10:22

Mercredi dernier, l’étalon HH Rebozo est mort des suites d’une insuffisance rénale. Il a notamment terminé quatrième en individuel des Jeux équestres mondiaux FEI de Lexington, en 2010, avec le Brésilien Rodrigo Pessoa. Depuis 2013, le bai s’était consacré à sa carrière de reproducteur.

Le charismatique et généreux HH Rebozo a marqué les esprits en 2010, lorsqu’il a terminé quatrième de la finale tournante des Jeux équestres mondiaux (JEM) FEI de Lexington, quelques mois à peine après son premier concours avec Rodrigo Pessoa.  
Rebozo, né au Mexique dans les écuries La Silla, a été acquis au début de l’année 2010 par Hunter Harrison, des écuries Double H Farm. Il a effectué la majorité de sa carrière sportive internationale avec le Brésilien. Il a été débuté par l’Américaine Candice King, avec qui il a terminé huitième de la qualificative à 1,60m pour le Grand Prix CSI 4*-W de Bridgehampton en 2009, avec une faute au barrage. 
Associé ensuite au champion olympique d’Athènes, le nouveau couple termine coup sur coup troisième des Grand Prix CSI 5* de Turin puis de Rome en mai 2010, avec à chaque fois un double sans-faute. En septembre 2010, HH Rebozo fait partie des meilleurs chevaux du monde, participant à la finale tournante des JEM de Lexington, aux côtés d’Hickstead, crack du Canadien Eric Lamaze, Seldana Di Campalto, la toute bonne jument du Saoudien Abdullah Al Sharbatly et de Vigo d’Arsouilles, sacré champion du monde avec le Belge Philippe Le Jeune. S’il a conclu cette finale avec deux parcours sans faute, un à quatre points et un à huit points, Rebozo a marqué le public par sa générosité. 
Absent des terrains de compétition toute la saison 2011, il fait son retour à Rotterdam en juin de l’année suivante. Il a participé à trois compétitions seulement avant de s’aligner aux Jeux olympique de Londres en 2012. À l’issue de parcours à quatre et cinq points, le couple a terminé à la huitième place par équipes. Qualifiés pour la finale individuelle, Rodrigo et Reboso ont terminé à la vingt-deuxième place, avec quatre points en première manche et treize points dans la seconde. Si ses résultats ensuite n’ont pas été exceptionnels, il a néanmoins terminé à une deuxième place d’un Grand Prix 2* à Wellington en début d’année 2013, avant de prendre sa retraite quelques mois plus tard. 
Rebozo a ensuite eu une seconde carrière de reproducteur. Parmi ses produits les plus marquants, on compte Rebeca LS, performante jusqu’à 1,60m avec le Français Edward Levy, Rubens LS La Silla, vainqueur en CSI 5* avec les Irlandais Conor Swail et Denis Lynch ainsi que Rumorosa, qui a également concouru à 1,60m avec l’Américain David Beisel. 

Equitation

Le circuit du Grand National de saut d’obstacles est de retour

IL Y A 2 HEURES
Equitation

Les cinq victoires qui ont marqué la carrière de Charlotte Dujardin

HIER À 14:00
Equitation

Dieu Merci van T&L, la nouvelle potentielle monture olympique d’Éric Lamaze

HIER À 13:12
Dans le même sujet
Equitation
Partager avec
Copier
Partager cet article