Equitation

Il n’y aura pas de championnats d’Europe de jumping, complet, dressage et para-dressage en 2021

Partager avec
Copier
Partager cet article

Il n’y aura pas de championnats d’Europe de jumping, complet, dressage et para-dressage en 2021

Crédits Eurosport

ParGrand Prix
09/05/2020 à 09:33 | Mis à jour 09/05/2020 à 09:34

En raison du report d’un an des Jeux olympiques de Tokyo, la Fédération équestre internationale a annoncé hier que les prochains championnats d’Europe sont annulés. Ceux de jumping, dressage et para-dressage étaient prévus à Budapest, en Hongrie, et ceux de concours complet au Pin-au-Haras, dans l’Orne. Les organisateurs normands espère obtenir l’édition 2023.

La Fédération équestre internationale a annoncé hier soir l’annulation des prochains championnats d’Europe, initialement prévus pour l’été 2021, en raison du report d’un an des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, programmés respectivement du 23 juillet au 8 août 2021 et du 24 août au 5 septembre 2021. Cela concerne les Européens de saut d’obstacles, concours complet, dressage et para-dressage. En revanche, les championnats d’Europe des disciplines non olympiques sont bien maintenus pour 2021. Budapest, capitale de la Hongrie, devait accueillir cinq disciplines (saut d’obstacles, dressage, para-dressage, attelage et voltige) du 23 août au 5 septembre 2021. Mais la proximité de ces dates avec les nouvelles dates des Jeux olympiques et paralympiques rend impossible la tenue des Européens de saut d’obstacles, dressage et para-dressage. Dans le cadre des célébrations du cinquantième anniversaire des premiers championnats d’Europe d’attelage, disputés en 1971 à Budapest, les organisateurs ont annoncé maintenir le rendez-vous pour l’attelage et la voltige.

“C’était la toute première fois qu’un pays d’Europe centrale avait l’occasion d’organiser des prestigieux championnats d’Europe multi-disciplines”, a déclaré Dorottya Stróbl, administratrice du comité d’organisation de Budapest et secrétaire générale de la Fédération hongroise. “Nous étions convaincus que l’événement motiverait les propriétaires de chevaux et sponsors en Hongrie et dans les pays voisins, et favoriserait l’émergence de nos nations vers le plus haut niveau. Cependant, nous comprenons que l’annulation était inévitable vu la situation actuelle. Nous continuerons de travailler pour assurer des championnats d’Europe de haut niveau pour l’attelage et la voltige l’an prochain.”

Equitation

Les écuries Deeridge Farms n’accueilleront plus de concours

HIER À 20:44

Les championnats d’Europe de concours complet, qui devaient avoir lieu du 11 au 15 août au Pin-au-Haras, dans l’Orne, où avaient eu lieu les tests de dressage et de cross des Jeux équestres mondiaux de Normandie en 2014, sont également annulés. Valérie Moulin, présidente d’Ustica, l’association organisatrice, a également exprimé sa déception. “Nous sommes très déçus que le report des Jeux de Tokyo ait entraîné l’annulation de nos championnats d’Europe de 2021, mais nous n’avons malheureusement pas pu trouver d’autres dates en dehors d’août 2021. Nous avons rassemblé beaucoup de partenaires locaux et également investi financièrement. Tous les cavaliers comptaient sur ce rendez-vous, mais nous comprenons bien que la situation a changé au cours de ces dernières semaines à la suite du report des JO. Nous avons proposé à la FEI d’accueillir les championnats d’Europe en 2023 et espérons les obtenir.”

Le conseil d’administration de la FEI a convenu que le processus de candidature pour l’organisation des championnats d’Europe dans les quatre disciplines concernées ne sera pas rouvert, car tous les organisateurs seraient confrontés aux mêmes défis. “Avec les comités d’organisation de Budapest et du Pin, ainsi que les fédérations hongroise et française, nous avons examiné toutes les options possibles pour tenter de sauver ces championnats d’Europe en 2021”, a déclaré Sabrina Ibáñez, secrétaire générale de la FEI, “mais nous en sommes arrivés au regrettable constat qu’il n’était tout simplement pas possible d’organiser ces événements importants aussi près des Jeux olympiques et paralympiques. Bien que certains pays aient suffisamment de chevaux pour envoyer des équipes solides à la fois Jeux et aux Européens dans les quatre disciplines concernés, nous devons offrir des règles du jeu équitables à toutes les nations, ce qui n’est tout simplement pas possible en l’espèce. Nous avons donc convenu de mettre l’accent sur Tokyo l’an prochain. Bien sûr, il est décevant de perdre ces championnats au calendrier de 2021, mais nous continuerons à soutenir Budapest avec leurs Européens pour l’attelage et la voltige.“

La secrétaire générale de la FEI a la responsabilité globale du calendrier de la FEI et préside actuellement les huit groupes de travail qui ont été mis en place pour chercher des moyens d’atténuer les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur le calendrier des compétitions internationales, y compris les effets dominos provoqués par le report des Jeux. Les discussions autour des autres championnats, y compris les Européens de 2023, auront lieu lors de la prochaine réunion du conseil d’administration de la FEI, du 23 au 25 juin.

Equitation

Le jeune Allemand Christian Kukuk récupère Chianti’s Champion

HIER À 11:15
Equitation

Les Normands viennent au soutien de la filière équestre

21/05/2020 À 18:43
Dans le même sujet
Equitation
Partager avec
Copier
Partager cet article

Dernières infos

Equitation

Les écuries Deeridge Farms n’accueilleront plus de concours

HIER À 20:44

Vidéos récentes

Equitation

L'Olympia de Londres, un écrin magnifique pour conclure l'année

00:02:36

Les plus lus

Transferts

Manchester United a peut-être trouvé son Mohamed Salah...

IL Y A 17 HEURES
Voir plus