Le duel attendu entre Isabell Werth et Jessica von Bredow-Werndl a bien eu lieu, et il a tourné en faveur de cette dernière. Lors de l’étape Coupe du monde de Salzbourg, l’Allemande n'a pas déçu, s’adjugeant la victoire avec TSF Dalera BB hier à l’occasion de la Reprise Libre en Musique.

Le duo, qui a aidé à décrocher la médaille d'or par équipes aux Jeux équestres mondiaux de Tryon en 2018, a réalisé une superbe performance alors qu'il était l’avant-dernier à s’élancer parmi les treize couples au départ. Leur score de 87,960% leur a permis de devancer Isabell Werth et Weihegold OLD, qui ont remporté le titre tant convoité lors des trois dernières éditions de la finale de la Coupe du monde de dressage (en 2017, 2018 et 2019). Toutes deux ont dû se contenter de la deuxième place avec une moyenne de 84,720%, après avoir remporté le Grand Prix la veille.

Equitation
Polias de Blondel en a fini avec le sport
30/01/2021 À 11:34

“J'étais vraiment prête pour cela aujourd'hui parce que Dalera avait déjà été formidable hier”, a souligné la lauréate, deuxième du Grand Prix samedi. “Je suis arrivée aujourd'hui avec l'espoir de gagner! Nous avons commis une erreur bête hier, quand Dalera est repasser au trot avant les changements de pied au temps, parce qu'elle pensait que c'était déjà la dernière ligne pour le trot allongé. Cela nous a coûté cher parce que les changements de pied au temps comptent double. Aujourd'hui, je savais que si nous faisions les choses correctement, nous avions toutes nos chances!” La cavalière de trente-quatre ans avait totalement raison, puisqu’elle a devancé de trois pourcents sa grande rivale, en selle sur sa jument de quatorze ans. Isabell Werth n'a peut-être pas été si surprise, secouant la tête en quittant la piste, comme si elle n'était clairement pas satisfaite de sa propre performance.

Les vainqueurs du jour avaient déjà battu Isabell Werth et Weihegold à deux reprises – à domicile lors de l’étape Coupe du monde de dressage de Stuttgart en 2019, et lors des championnats d’Allemagne l’année dernière.

Rappelant au monde que le dressage allemand est en pleine forme, Helen Langehanenberg s'est classée troisième avec Annabelle (81,340%), tandis que Dorothee Schneider a occupé la quatrième place avec Faustus (80,650%). Une seule autre combinaison a réussi à franchir la barre symbolique des 80%. Il s’agit de la star suédoise Patrick Kittel, aux rênes de Delaunay OLD, cinquième avec 80,125%).

Seule représentante tricolore au départ, Morgan Barbançon-Mestre a réalisé une magnifique prestation avec son fidèle Sir Donnerhall II OLD. Le couple a quitté le carré avec l’excellente moyenne de 78,665%, synonyme de sixième rang.

Au lieu d'une saison hivernale complète, les étapes comptant pour la Ligue d'Europe occidentale ont été sévèrement réduites par les effets de la pandémie, et l'étape d'aujourd'hui à Salzbourg n'était que la deuxième en vue de la finale 2021 prévue à Göteborg, en Suède, du 31 mars au 4 avril. Une autre étape est prévue à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas, en mars, et selon les critères de qualification révisés par la Fédération équestre internationale, les deux meilleurs résultats des ligues d'Europe occidentale et d'Europe centrale compteront pour la qualification à la finale. Le résultat d’aujourd’hui permet à Jessica von Bredow-Werndl d’être en tête du tableau de qualification. Helen Langehanenberg est deuxième, Patrik Kittel troisième, Morgan Brabançon-Mestre quatrième.

Comme Jessica von Bredow-Werndl l’a souligné, ce n’est pas un environnement facile pour les chevaux ou les cavaliers de nos jours. “Dalera était un peu nerveuse hier mais je dois admettre que je l'étais aussi! Je me rends compte maintenant qu'il est trop long pour moi de faire une pause des compétitions de plus de trois mois - j'ai vraiment besoin de concourir et les chevaux aussi. Dérouler le test à la maison et en compétition sont deux choses complètement différentes. Vous devez vous mesurer aux autres concurrents.” Elle a également félicité le directeur du concours, Josef Goellner, et son équipe, pour avoir organisé l'événement autrichien dans une période aussi difficile. La compétition s’est déroulée sans spectateurs et avec des restrictions sanitaires strictes. “Je suis tellement reconnaissante que les organisateurs aient réussi à faire un si bon travail et que tout soit parfaitement organisé. Tout le monde se sent en sécurité ici, tout le monde porte un masque et il y a du désinfectant pour les mains partout - c'est étrange, mais je suis tellement contente d'être ici !”

Equitation
Castlefield Vegas et HH Conrad changent de selle
27/01/2021 À 16:42
Equitation
Kevin Staut à Vilamoura avec ses nouvelles recrues
27/01/2021 À 16:40