Eurosport

Kent Farrington démarre 2020 tambour battant

Kent Farrington démarre 2020 tambour battant

Le 02/02/2020 à 16:40Mis à jour

Creedance, le fidèle complice de Kent Farrington s’est imposé dans son premier Grand Prix de l’année 2020. La paire américaine n’a laissé aucune chance à la concurrence, en déroulant un barrage parfait dans un rythme d’enfer au CSI 4* de Wellington.

Creedance, le bouillonnant alezan de Kent Farrington a démarré l’année 2020 de la plus belle des manières. Au Winter Equestrian Festival de Wellington, le fils de Lord Z avec une mère par Notaris a brillamment remporté son premier Grand Prix de l’année. Plus apparu depuis le CHI de Genève, qui s’est tenu du 13 au 15 décembre dernier, le KWPN a profité de sa pause hivernal pour revenir en grande forme. Lauréat de six épreuves internationales l’année passée, le petit hongre, désormais âgé de 13 ans, n’a rien perdu de sa vélocité. “Creedance est un cheval exceptionnel ; il est naturellement très rapide et un vrai gagnant, s’est enthousiasmé Kent Farrington, qui pilote son alezan depuis 2015. Il est incroyablement respectueux, et en même temps très courageux. Je suis très fier de lui aujourd’hui”. Géré avec minutie, Creedance apparaît en compétition avec parcimonie. “J’essaie de l’emmener en concours là où il aime et de ne pas abuser de lui en le faisant concourir dans des endroits où je ne pense pas qu’il ait besoin de sauter”, a expliqué son cavalier. 

La fusée Kent Farrington, qui n’a pas attendu le premier février pour décrocher une première victoire cette année puisqu’il avait Kaprice à la victoire le 16 janvier dernier, a supplanté Santiago Lambre et Cetano van Aspergem Z. Le Mexicain, qui s’était imposé dans le Grand Prix 2* du 18 janvier dernier sur cette même piste s’est incliné avec son fils de Clinton de onze ans, qui ne cesse de progresser selon les dires de son pilote. Très en forme ces derniers mois, celle qui a remporté son premier Grand Prix du Longines Global Champions Tour à la fin de l’été 2019 à Saint Tropez, Jessica Springsteen, est montée sur la troisième marche du podium avec sa lionne Volage du Val Henry, extrêmement régulière ces dernières semaines.

Avec ces bonnes performances, les meilleurs mondiaux ont lancé idéalement leur saison extérieure, à quelques mois à peine de l’échéance olympique de Tokyo, bien que la plupart des meilleurs chevaux aient été ménagés ce week-end.