La tournée de Vilamoura, au Portugal, vient de démarrer malgré le reconfinement imposé dans le pays. Il y a quelques jours, António Moura avait confirmé à GRANDPRIX être certain de pouvoir organiser ses six semaines de compétitions. “Les concours internationaux pour les professionnels restent autorisés”, avait expliqué l’organisateur, tout en précisant que le concours se déroulera à huis clos avec de fortes restrictions sanitaires. “Il n’y aura pas de bars ni de restaurant mais de la vente à emporter, ni de terrasses ou de chaises pour s’asseoir. Il sera possible de regarder les parcours, debout. Nous avons tout organisé pour que les gens ne restent pas en groupe. Il est interdit d’avoir plus d’un entraîneur et d’un propriétaire par cavalier”.
Le Tricolore Kevin Staut a donc pris la route et sera présent avec plusieurs montures, dont son cheval de tête Viking d'la Rousserie – actuellement proposé à la vente, le Normand a désormais trois mois pour trouver des investisseurs prêts à le sécuriser sous sa selle – et Tolède de Mescam*Harcour. Le champion d’Europe 2009 sera aux également au départ avec plusieurs nouvelles montures, comme les deux Selle Français Bulgarie d’Engandou et Aïcha de Coquerie.
Bulgarie d’Engandou, dix ans, a été formée par les Français Thibault Pomarès, Margaux Rocuet puis Corentin Derouet, avant de rejoindre l’Irlandais Alexander Butler. Expérimentée jusqu’en CSI 3*, cette jument a notamment pris la neuvième d’une épreuve internationale cotée à 1,40m à Royan. De son côté, Aïcha de Coquerie, onze ans, était associée depuis plusieurs années à Damien de Chambord. Le duo s’était notamment imposé sur la piste de Royan en octobre dernier, à l’occasion d’une épreuve à 1,45m labélisée 2*. Tous deux ont évolué des épreuves Jeunes Chevaux jusqu’à 1,60m, et la grise continuera désormais son ascension vers le plus haut niveau en compagnie de Kevin Staut.
Equitation
Des obstacles mais des valeurs : dans la peau d'un chef de piste
27/11/2021 À 08:29
Enfin, de nombreux jeunes chevaux s’aguerriront sur les pistes de Vilamoura. Emir de Moens*Harcour et Expresso de Riverland, sept ans, ainsi que Fierté de Riverland, six ans, seront au départ. À noter qu’Expresso de Riverland et Fierté de Riverland ont tous deux concouru sous la selle de Ninon Castex la saison dernière. Les épreuves ont déjà débuté sur place et associé à Fierté de Riverland, Kevin Staut a écopé de quatre points de pénalités en 69”56 dans l’épreuve à 1,20m du CSI réservé aux jeunes chevaux de six ans.
Equitation
Le cheval au centre de toutes les attentions avant un concours
17/09/2021 À 09:20
Equitation
"Mettre les chevaux dans les meilleures conditions" : au cœur des installations de Valkenswaard
31/08/2021 À 08:00