Ce fut une fin passionnante pour le dernier jour de la deuxième semaine de compétition au Wellington Equestrian Festival (WEF). Dimanche, le Grand Prix du CSI 3* est tombé dans l’escarcelle du médaillé d'or olympique par équipes Ben Maher, en selle sur son complice Tic Tac. À dix-huit ans, l’étalon a ajouté une belle victoire à son palmarès déjà bien fourni. Le couple britannique a devancé d'un centième de seconde seulement leur plus proche poursuivant, le Canadien Éric Lamaze.
Quarante-deux engagés se sont élancés sur le parcours dessiné par le chef de piste américain Oscar Soberon, et douze d’entre eux se sont qualifiés pour la finale au chronomètre. Ben Maher a parfaitement exécuté son tracé pour remporter la victoire avec un chronomètre fulgurant de 43’’56. “C'était mon jour de chance, et parfois cela arrive comme ça”, dit-il avec un grand sourire. “Éric est l'un des cavaliers les plus rapides au monde, et il était sur un excellent cheval, donc je pense le tirage au sort m’a porté chance. J'étais aussi sur un cheval expérimenté. Tic Tac a dix-huit ans et ne concourt pas souvent, mais il me donne une grande confiance et il a tout fait pour moi aujourd'hui.”
Le médaillé d'or olympique Éric Lamaze a terminé deuxième aux rênes de Fine Lady 5, dix-huit ans également, franchissant la ligne d’arrivée en 43’’57. “Fine Lady est naturellement très rapide”, a déclaré le Canadien. “J’ai connu quelques parcours où nous sommes allés trop vite et avons payé pour cela. J'ai essayé de garder un bon rythme. Je savais qui s’élancerait derrière moi; Ben est l'un des meilleurs cavaliers du monde. Je savais que je devais réaliser un parcours rapide.”
Equitation
Boudot mis en examen pour viol
IL Y A 18 HEURES
L’Irlandais Conor Swail a complété le podium avec sa jument de treize ans GK Coco Chanel. La paire a conclu son barrage en un temps de 44’’04 secondes. “La piste était bonne aujourd'hui”, a témoigné le cavalier. “C'était un peu différent de certaines des autres compétitions auxquelles nous avons participé, mais c'était créatif et nous avons obtenu un très bon résultat. Ce n’était pas un parcours énorme, mais c’était un défi, je dois donc en attribuer le mérite au chef de piste!”
Comme beaucoup de cavaliers en compétition cette semaine, Ben Maher a fait l'éloge de l'opportunité de sauter sur le magnifique terrain en herbe, notant le changement de piste comme un excellent moyen de garder les chevaux frais au milieu d’un long programme de compétition. “Pour moi, le terrain sur gazon ici est l’un des meilleurs au monde”, a-t-il expliqué. “C’est pourquoi j’ai choisi d’amener ici un cheval de l’âge de Tic Tac. Ce sont de très bonnes conditions. J'ai trouvé que c'était un super parcours, et c'était agréable de voir de nouveaux obstacles cette année. C’est tellement rafraîchissant et formidable d’être ici.”
Equitation
Visé par une nouvelle plainte pour viol, Boudot en garde à vue
10/05/2021 À 18:59
Equitation
Feed start
22/03/2021 À 14:06