Equitation

Le numéro un mondial Steve Guerdat s’impose à Grimaud

Partager avec
Copier
Partager cet article

Le numéro un mondial Steve Guerdat s’impose à Grimaud

Crédit: Eurosport

ParGrand Prix
06/07/2020 à 10:07 | Mis à jour 06/07/2020 à 10:07

Hier s’est déroulé le premier Grand Prix CSI 5* au monde depuis la reprise des compétitions post confinement. La troisième semaine de l’Hubside Jumping de Grimaud s’est conclue par l’hymne suisse, en l’honneur des imbattables Steve Guerdat et Victorio des Frotards. Très belle deuxième place du jeune français Edward Levy avec Rebeca LS.

On aurait pu croire à une victoire française dans le Grand Prix du CSI 5* de Grimaud hier après-midi. Sous le soleil de la côte d’Azur, le redoutable suisse Steve Guerdat, dernier concurrent à s’élancer au barrage, s’est toutefois imposé avec treize centièmes d’avance sur Edward Levy et Rebeca LS, finalement deuxièmes. Le numéro un mondial au classement Longines a remporté son quatrième Grand Prix CSI 5* avec Victoria des Frotards… en trois épreuves de ce niveau courues cette année ! Avec son Selle Français de onze ans, précédemment sous la selle du Francilien Raphaël Goehrs, le champion olympique de Londres a remporté le Grand Prix secondaire et l’étape de Coupe du monde du CSI 5*-W de Bâle en janvier, puis celle de Bordeaux en février. 

“Le premier tour s’est très bien passé. Victorio avait déjà gagné les trois Grands Prix CSI 5* auxquels nous avions participé cette année. Je savais qu’il pouvait le faire mais il y avait malgré tout de nombreuses inconnues car je n’ai pas beaucoup sauté avec mes chevaux pendant le confinement. Il s’était très bien comporté ici lors de la première semaine de l’Hubside Jumping puis il est rentré la semaine passée à la maison pour se reposer un peu. Jeudi, il a très bien sauté dans la première épreuve puis je l’ai senti un peu fatigué dans l’épreuve à 1,50m de vendredi. Je n’étais donc pas certain du résultat aujourd’hui. Hier, son jour de repos lui a visiblement fait beaucoup de bien. Au tour initial, il a sauté de manière incroyable. Je crois même qu’il avait rarement sauté aussi bien que ça! J’ai eu un sentiment fantastique en piste. Le barrage est allé très, très vite dans ce Grand Prix, comme dans toutes les épreuves qui se courent ici d’ailleurs. C’est d’ailleurs pourquoi j’avais choisi de monter Victorio plutôt que Tum Play du Jouas, avec lequel je ne suis pas encore assez compétitif au chronomètre. Au barrage, Victorio s’est vraiment battu pour moi et je suis très fier de lui! La semaine prochaine, je serai de nouveau en piste ici mais sans Victorio, qui va rentrer à la maison pour récupérer tranquillement”, s’est exprimé le vainqueur du jour.

Equitation

Marc Dilasser et Edward Levy signent un doublé tricolore à Opglabbeek

IL Y A 6 HEURES

Huit autres concurrents étaient présents au barrage, dessiné par le Français Cédric Longis qui a officié pour la première fois en tant que chef de piste principal lors d’un CSI 5*. Le jeune français Edward Levy, deuxième avec sa fidèle Rebeca LS, a signé ici le plus beau succès de sa carrière. Il a devancé le Suédois Peder Fredricson, en selle sur Cath Me Not S, digne successeur de son excellent H&M All In. Kevin Staut et Viking d’La Rousserie ont également signé un double sans-faute prometteur, certes un peu moins rapide, avec à la clé la cinquième place. Dernier Français au barrage, Titouan Schumacher n’a pu éviter une faute d’Atome Z, terminant à la huitième place.

Trois couples n’ont pu accéder au barrage en raison d’un point de temps dépassé. Parmi eux, Pénélope Leprevost et Excalibur de la Tour Vidal*GFE, à cause d’un rageant centième de trop. 

Dans le Grand Prix du CSI 2*, le centaure allemand Marcus Ehning s’est imposé avec Christy. Emil Hallundbaek et High Nitro ont pris la deuxième place pour le Danemark. Fanny Skalli, seule française double sans-faute, a complété le podium avec Jonka-A. Steve Guerdat a été à la remise des prix grâce à une quatrième place avec Uranie de Belcour. 

Cette première tournée post-confinement aux écuries du Golfe de Saint-Tropez s’achèvera le week-end prochain avec une quatrième et dernière semaine de compétition. Au programme, un CSI 4*, 2* et 1*.

Equitation

Morgan Barbançon Mestre en forme à Budapest

IL Y A 6 HEURES
Equitation

Les dresseurs français affichent leurs ambitions pour les championnats d’Europe Jeunes

07/08/2020 À 15:29
Dans le même sujet
Equitation
Partager avec
Copier
Partager cet article