Equitation

“Les chevaux nous donnent beaucoup sans rien demander en retour”, Steve Guerdat

Partager avec
Copier
Partager cet article

“Les chevaux nous donnent beaucoup sans rien demander en retour”, Steve Guerdat

Crédits Eurosport

ParGrand Prix
26/04/2020 à 15:21

Numéro un mondial, champion olympique, triple vainqueur de la finale de la Coupe du Monde Longines, Steve Guerdat est incontestablement un grand cavalier. Mais plus que ça, il est un athlète hors-norme. Dans une interview accordée à la Fédération Équestre Internationale, le champion se livre sur ses souvenirs et sa vision des choses.

Quand vous étiez enfant, qui étaient vos héros ?
Michael Jordan (la star du basket-ball américain, qui a fait plusieurs retours mémorables au cours de son extraordinaire carrière, ndlr). J’ai toujours été un fanatique de sport, et son histoire est une source d’inspiration. Normalement, une superstar est vraiment bonne sur une courte période, mais avec lui, nous n’avons jamais été déçus. C’était comme une leçon de vie et de sport, sur le fait de ne pas abandonner. Quand j’étais enfant, c’était quelqu’un dont j’étais fou !
Vous-même êtes considéré comme un héros par nombre de cavaliers. Comment vivez-vous cela ?
Je ne me sens vraiment pas comme ça, je ne me vois pas vraiment bien. J’ai confiance en ce que je fais, mais j’ai encore souvent l’impression d’être si mauvais, de faire tant d’erreurs, de faire tant de choses que j’aimerais faire beaucoup mieux. Je ne pense même pas à ça, à être un héros ou quelqu’un qui inspire les autres cavaliers…
Pourquoi aimez-vous tant côtoyer les chevaux ?
Parce qu’ils donnent beaucoup et ne demandent rien en retour. Nous essayons de leur donner le maximum, mais ils ne le demandent pas! Ils sont extrêmement loyaux et ne vous trompent jamais.
Au cours de votre carrière, vous est-il arrivé de vous retrouver dans une situation saugrenue ?
Peut-être lors du premier concours auquel j’ai participé lorsque je travaillais pour Jan Tops (marchand et fondateur du Longines Global Champions Tour, ndlr). Je devais aller dans un endroit qui s’appelait Heikant. J’ai conduit le camion pendant trois heures, avec mon groom et huit chevaux. Une fois sur place, nous n’arrivions pas à trouver le concours. À l’époque, nous n’avions pas de GPS et nous avons roulé encore longtemps avant que je ne réalise que je nous avais emmenés à Heikant en Belgique… alors que le concours était à Heikant aux Pays-Bas! Heureusement, ce n’était pas trop loin et nous sommes finalement arrivés au bon concours quelques heures plus tard.
Quel regard portez-vous sur la situation actuelle ?
Personne ne parle des millions d’enfants dans le monde qui n’ont pas accès à l’eau potable et qui meurent de faim chaque jour. Nous ne pensons qu’à la façon dont nous allons rendre aux concours, payer notre Mercedes, acheter notre nouvelle voiture, notre nouveau camion, notre nouveau cheval. Les pauvres sont confrontés à une crise chaque jour de leur vie. Dans les pays riches, nous devons maintenant faire face à ce problème, mais il n’y a aucune raison d’avoir peur. C’est une expérience, et pour une fois, nous sommes tous logés à la même enseigne. Nous devons donc nous tourner vers l’avenir et peut-être songer à faire les choses différemment – mais il y aura un moyen de s’en sortir.
En raison du coronavirus, les Jeux olympiques de Tokyo ont été reportés à l’été 2021. Comment avez-vous accueilli cette décision ?
Cela change les choses, c’est sûr. Ce sera un an plus tard et on ne sait pas ce qui se passera d’ici là. Les chevaux auront un an de plus. Certains qui auraient été trop jeunes cette année et seront prêts l’an prochain. C’est différent de tout ce que nous avons connu jusqu’à présent, mais l’essence même du sport n’est-elle pas d’être capable de s’adapter à de nombreuses situations et d’en tirer le meilleur parti ? Nous ne pouvons rien y faire, et reporter l’échéance était la bonne décision. Nous allons donc faire avec et repartir de l’avant d’une manière ou d’une autre.

Equitation

Les écuries Deeridge Farms n’accueilleront plus de concours

23/05/2020 À 20:44
Equitation

Le jeune Allemand Christian Kukuk récupère Chianti’s Champion

23/05/2020 À 11:15
Equitation

Les Normands viennent au soutien de la filière équestre

21/05/2020 À 18:43
Dans le même sujet
Equitation
Partager avec
Copier
Partager cet article

Dernières infos

Equitation

Les écuries Deeridge Farms n’accueilleront plus de concours

23/05/2020 À 20:44

Vidéos récentes

Equitation

L'Olympia de Londres, un écrin magnifique pour conclure l'année

00:02:36

Les plus lus

Sports mécaniques

Pas de GP mais Leclerc a joué l'acteur au volant d'une Ferrari dans les rues de Monaco

HIER À 19:42
Voir plus