Eurosport

L’immense reproducteur Kannan s’est éteint

L’immense reproducteur Kannan s’est éteint

Le 24/01/2020 à 18:33

Le Groupe France Élevage l’a annoncé, l’exceptionnel Kannan a succombé à une crise cardiaque ce matin. Âgé de vingt-huit ans, il est l’un des meilleurs étalons au monde et notamment le père du champion olympique de Londres avec Steve Guerdat, Nino des Buissonnets.

Extrêmement prolifique, l’étalon Kannan, propriété du Groupe France Élevage, est décédé aujourd’hui d’une crise cardiaque, à vingt-huit ans.
Si la carrière sportive de Kannan a été entachée par des blessures à répétition et une santé fragile, sa deuxième vie de reproducteur en a été autrement plus couronnée de succès. Lors de sa première carrière, il a tout de même connu ses plus belles heures avec Michel Hécart, avec qui il a décroché le titre de champion de France en 2005, remporté la Coupe des nations de La Baule
 
Kannan compte des descendants dans une quarantaine de pays. Un nombre incalculable d’entre eux a concouru et concourt encore en épreuves internationales. D’après le SIRE, trente-quatre d’entre eux ont été indicés à plus de 160. Parmi les meilleurs, on compte bien sûr le génial Nino des Buissonnets, champion olympique à Londres sous la selle de Steve Guerdat en 2012 et immense gagnant en Grands Prix. Retraité depuis 2016, le bai a eu comme voisine d’écurie une certaine Albfuehren’s Paille de la Roque, surprenante lauréate de la finale de Coupe du monde en 2015 avec le Suisse. L’alezane a elle aussi terminé sa carrière, en 2015. Parmi les meilleurs produits de Kannan, on compte également le sublime Quabri de l’Isle, lauréat du mythique Grand Prix du CHI de Genève en 2015 avec Pedro Veniss. Ce représentant du Brésil a également décroché l’or par équipes à l’occasion des Jeux panaméricains de Lima l’été passé.
 
 
Le Groupe France Élevage a par ailleurs fait savoir que le stock existant de ses anciennes paillettes permettra de continuer à produire de futurs champions pendant au moins un ou deux ans. Le groupement s’apprêtait d’ailleurs à annoncer qu’il avait racheté la totalité des parts de Kannan, dont il gérait la carrière d’étalon depuis une décennie.