Equitation

Niels Bruynseels met la Belgique à l’honneur à Grimaud

Partager avec
Copier
Partager cet article

Niels Bruynseels met la Belgique à l’honneur à Grimaud

Crédit: Eurosport

ParGrand Prix
13/07/2020 à 12:03 | Mis à jour 13/07/2020 à 12:04

Les quatre semaines de compétition de la première session de l’Hubside Jumping se sont conclues hier par un Grand Prix 4* à 1,55m . Le Belge Niels Bruynseels s’est imposé avec l’expérimentée Gancia de Muze. L’Irlande et l’Italie ont complété le podium grâce à Denis Lynch et Emanuele Gaudiano. Comme la semaine passée, Edward Levy a été le meilleur Français, associé cette fois à Uno de Cerisy.

Après quatre semaine de compétition, la première tournée post-confinement organisée dans les écuries du Golfe de Saint-Tropez, à Grimaud, s’est achevée hier par un Grand Prix CSI 4* à 1,55 m. Quarante-six couples se sont élancés sur la piste varoise, et quinze se sont qualifiés pour le barrage. Niels Bruynseels et Gancia de Muze ont alors fait parler leur expérience et se sont imposés grâce à un double sans-faute en 39’’73. Le couple a ajouté un nouveau Grand Prix à son palmarès déjà bien fourni, eux qui avaient déjà gagné l’épreuve reine des CSI 5* de Bois-le-Duc (2018), Bruxelles (2017 et 2019) et Knokke (2018)…

“Je sais que Gancia peut être très rapide, mais face à de tels concurrents, on ne peut pas dire que les épreuves sont de tout repos (rires). J’ai essayé de prendre tous les risques possibles. J’ai vécu quelques frayeurs quand j’ai vu certains cavaliers se rapprocher dangereusement de mon chronomètre. Vraiment, la victoire n’était pas assurée… Je n’ai pas de mot assez fort pour décrire Gancia. Cette jument est vraiment incroyable. Elle a tout remporté dans sa vie et même le long break dû au confinement ne l’a pas stoppée dans son itinéraire. Ces semaines dans le Sud de la France, à l’Hubside Jumping, ont été très positives. Tout est parfait ici, à commencer par les installations mises à la disposition des chevaux et cavaliers, qui sont absolument irréprochables. Ce que les organisateurs font pour le sport est vraiment à saluer. Merci à toute l’équipe!”,  a déclaré le Belge à l’issue de sa victoire.

Equitation

Marc Dilasser et Edward Levy signent un doublé tricolore à Opglabbeek

IL Y A 6 HEURES

L’Irlandais Denis Lynch a pris la deuxième place avec Cristello, un étalon de treize ans. Avec son fils de Numero Uno, le cavalier a signé un second sans-faute en 39’’99. Emanuele Gaudiano a pris la troisième place, en selle sur Chalou (40’’20), sa monture des Jeux équestres mondiaux de Tryon, en 2018. Déjà deuxième du Grand Prix CSI 5* de la semaine passée avec Rebeca LS, Edward Levy s’est de nouveau imposé comme le meilleur cavalier français de l’épreuve. Au départ avec Uno de Cerisy, un Selle Français de douze ans avec lequel il concourt depuis août 2019. Ils ont signé un barrage rapide en 40’’75, synonyme de cinquième place. Quatre autres paires françaises ont tenté leur chance dans ce barrage. Malheureusement, Marie Demonte et Vega de la Roche, Laurent Goffinet sur Atome des Étisses, le jeune Morgan Bordat avec Uma et Simon Delestre sur son crack Hermès Ryan des Hayettes ont tous commis une faute. Ils ont terminé respectivement huitième, dixième, onzième et douzième.

Un peu plus tôt dans la journée, le Grand Prix du CSI 2* a vu s’affronter dix couples au barrage, dont cinq ont signé un double sans-faute. L’hymne étasunien a retenti en l’honneur de Julie Welles et Ambra, qui ont été les plus rapides en 39’’68. Pénélope Leprevost, en selle sur Careca LS Elite (40’’46) et Julien Épaillard avec Quincy Lady (40’’74) ont complété le podium pour la France. Michel Robert et Nicolas Bost ont également signé des doubles sans-faute, finissant respectivement cinquième et septième, associés à Emerette et Tesway de la Batia.

Les cavaliers auront normalement à nouveau rendez-vous à Grimaud pour une nouvelle série de cinq semaines de compétition, du 10 septembre au 11 octobre.

Equitation

Morgan Barbançon Mestre en forme à Budapest

IL Y A 6 HEURES
Equitation

Les dresseurs français affichent leurs ambitions pour les championnats d’Europe Jeunes

07/08/2020 À 15:29
Dans le même sujet
Equitation
Partager avec
Copier
Partager cet article