Eurosport

Compiègne accueille l’élite de dressage

Compiègne accueille l’élite de dressage

Le 17/05/2018 à 18:35

Une partie des meilleurs cavaliers de dressage au monde ont rendez-vous cette semaine à Compiègne pour l'unique étape du circuit Coupe des nations Française. L'élite de la discipline tentera de faire briller son pays à l'issue des trois épreuves au programme du CDIO 5* : le Grand Prix samedi, puis ces derniers se partageront entre le Grand Prix Spécial et le Grand Prix Freestyle dimanche.

Sept nations seront représentées, dont évidemment le pays hôte : la France. L’équipe de Jan Bemelmans aura à cœur de bien faire devant son public et pourra compter sur sa toute nouvelle recrue, la jeune Morgan Barbançon Mestre. Cette dernière, qui représentait jusqu’à présent avec succès l’Espagne sur les plus beaux concours du monde, dont les Jeux Olympiques de Londres, a fait le choix de changer de nationalité cette année. Elle porta donc pour la première fois les couleurs de la France avec son fidèle complice de douze ans Sir Donnerhall II OLD, dixième de la finale Coupe du monde de Paris en avril dernier. L’amazone sera accompagnée par ses nouveaux coéquipiers Marie Emilie Bretenoux sur Quartz of Jazz, Bertrand Liegard avec Star Wars et les habitués Pierre Volla et son explosive Badinda Altena.

Les autres pays ne seront pas en reste, notamment le Danemark qui pourra compter sur le couple n°4 mondial Cathrine Dufour et Atterupgaards Cassidy, qui n’ont pas été revu en compétition depuis l’étape Coupe du monde de Göteborg en février dernier où ils avaient signé un nouveau record personnel. Les Pays-Bas seront également à suivre de près, avec notamment les expérimentés Adelinde Cornelissen, Hans-Peter Minderhoud, Patrick van der Meer et Diederik van Silfhout, tout comme la Suède représentée par Patrik Kittel, Rose Mathisen et les sœurs Antonia et Juliette Ramel.

Seront aussi au programme un CDI 3* dans lequel sont engagés sept autres couples français, mais aussi un CDI 2* et des épreuves internationales réservées aux jeunes cavaliers, juniors et children. Les hostilités démarreront vendredi et se poursuivront jusqu’à dimanche.

0
0