Equitation

Pippa Funnell revient au sommet

Partager avec
Copier
Partager cet article

Pippa Funnell revient au sommet

Crédit: Eurosport

ParGrand Prix
08/09/2019 à 21:32 | Mis à jour 08/09/2019 à 21:32

Quatorze ans après sa dernière victoire à ce niveau d’épreuve, Pippa Funnell s’est emparée du CCI 5*-L de Burghley cette après-midi, aux rênes de MGH Grafton Street. La cinquantenaire devance son amie Piggy French, et l’ancien numéro un mondial, Oliver Townend.

En 2004, Pippa Funnell s’emparait de Burghley, avec son olympique Primmore’s Pride. Cette fois, c’est MGH Grafton Street qui a permi à la Britannique de s’emparer du mythique concours. “MGH Grafton Street n’est pas le meilleur sauteur, mais j’ai toujours été convaincue qu’il allait remporter une grande victoire. Les deux dernières semaines ont été incroyables avec les championnats d’Europe !”, s’est réjouie la cavalière à l’issue de son sacre. Mais le sacre aurait pu être ravie à la championne. En effet, à l’issue du difficile cross d’hier, Piggy French pointait au deuxième rang, à moins d’un dixième de Pippa. Mais les deux compatriotes ont toutes deux laissé échapper une barre sur l’ultime test de ce triathlon équestre. Avec Vanir Kamira, Piggy French s’incline, et laisse Pippa Funnell renouer avec les sommets, près de quatorze ans après sa dernière victoire à ce niveau. 

L’ex numéro un mondial, Oliver Townend a lui aussi commis une erreur sur l’hippique, aux rênes de son tout bon Ballaghmor Class, qui lui avait notamment permis de s’imposer à Badminton, en mai dernier. Malgré l’exigence de l’épreuve de fond, qui a vu vingt cavaliers se faire éliminer et onze ne pas terminer leur épreuve, Pippa Funnell est restée en tête du début à la fin de l’épreuve. Cinquième à l’issue du dressage, Piggy French a quant à elle tiré profit d’un superbe maxi sur le cross, le seul et unique parcours parfait réalisé hier. Vainqueur de ce CCI l’an passé, Tim Price s’intercale à la cinquième position avec Bango.

Equitation

Quarrycrest Echo euthanasié

HIER À 13:50

Pour les Bleus, le bilan est globalement positif. Malgré l’abandon de Clara Loiseau et son fidèle Wont Wait sur le cross, les trois autres représentants Tricolores ont bien figuré. En effet, Sébastien Cavaillon, après sa séléction à Badminton, a failli s’offrir un très beau top dix ce week-end. Malheureusement, sa Sarah d’Argouges a commis trois fautes à l’hippique, reléguant le couple à une honorable onzième place. À peine plus loin, Arthur Chabert et Goldsmith Imber terminent dix-septièmes. Pourtant, la paire figurait à la cinquantième position après le dressage. Mais un cross impeccable aux obstacles leur a permis de faire une très belle remontée au classement final. Enfin, Arthur Duffort et Toronto d’Aurois peuvent eux aussi se réjouir d’avoir bouclé cet éprouvant concours sans encombre, avec à la clef, une vingt-neuvième place.
Les résultats complets ici.

Equitation

Le complet de haut niveau redémarre à Jardy

09/07/2020 À 15:49
Equitation

Cinq victoires qui ont marqué la carrière de Mark Todd

08/07/2020 À 15:12
Dans le même sujet
Equitation
Partager avec
Copier
Partager cet article