Equitation

Prime Time des Vagues à la retraite

Partager avec
Copier
Partager cet article

Prime Time des Vagues à la retraite

Crédit: Eurosport

ParGrand Prix
29/07/2020 à 10:00 | Mis à jour 29/07/2020 à 10:01

Le complice d’Alexandre Fontanelle, Prime Time des Vagues, en a fini avec le sport. Son cavalier a en effet annoncé la retraite du Selle Français, à dix-sept ans. Le couple s’était notamment illustré dans le Grand Prix Longines de La Baule en 2015 en réussissant la meilleure performance française.

À dix-sept ans, Prime Time des Vagues va pouvoir profiter des prés, loin des terrains de concours. Alexandre Fontanelle, son cavalier, a annoncé officiellement le départ à la retraite de celui qui l’a révélé sur la scène internationale. En marge du Fontainebleau Summer Classic Tour, le cavalier jurassien a déclaré à GRANDPRIX.tv que “Prime Time va bien, il est en forme. Je ne pense pas qu’on le reverra sur les terrains de concours. La retraite est bien méritée pour lui. C’est un cheval qui m’a beaucoup donné. Je ne veux pas faire le concours de trop et regretter ensuite si cela se passe mal. Je garde de très bons souvenirs de ce cheval.” Leur dernière compétition remonte à octobre 2019, lors des épreuves nationales organisées à Equita Lyon. Ensemble, ils ont conclu le Grand Prix Pro Élite à 1,50m à la dix-huitième place, avec quatre points. 

Le Selle Français a effectué la majorité de sa carrière avec Alexandre Fontanelle. Bien que débuté par Frédéric Outrey à cinq ans, ce fils de Diner’s Time a rapidement rejoint ses écuries. Dès 2009, le couple fait ses débuts lors des Cycles Classiques. Ils ont ensuite franchi avec brio toutes les étapes pour atteindre le haut niveau.  
Alexandre et Prime Time ont été sélectionnés à deux reprises pour les championnats d’Europe Jeunes Cavaliers, d’abord en 2011 à Comporta puis en 2012 à Ebreichsdorf. En Autriche, ils ont obtenu une médaille d’or par équipes et ont terminé vingt-deuxièmes en individuel, atteignant la finale.  
En décembre 2014, le couple s’est classé troisième de la Coupe du monde Longines de Madrid, avant de se révéler aux yeux du public français quelques mois plus tard. En mai 2015, tous deux ont participé pour la première fois au CSIO 5* de La Baule, où ils se sont qualifiés pour le barrage du Grand Prix Longines. Avec quatre points, la paire a signé la meilleure performance tricolore. Une belle ligne au palmarès du duo, dont Alexandre se souvient : “C’est mon meilleur souvenir avec Prime Time. C’était un rêve de pouvoir monter sur ce terrain, mais terminer en plus cinquième de ce Grand Prix était incroyable, d’autant plus qu’il s’agissait de mon premier CSIO ici.” 
Alexandre Fontanelle et son bai brun ont ensuite connu d’autres bons résultats, à l’image de leur troisième place dans le Grand Prix du CSI 4* de Bourg-en-Bresse en mai 2017, presque à domicile. Ils étaient également de l’équipe de France victorieuse lors de la Coupe des nations de deuxième division de Gijon, où ils ont signé un double sans-faute, en 2015. 

Equitation

Les meilleurs cavaliers mondiaux se donnent rendez-vous au Longines Deauville Classic

IL Y A UN JOUR
Equitation

Marie Demonte impose son excellente Vega de la Roche dans le Grand National de Villers-Vicomte

HIER À 20:11
Equitation

Jonna Ekberg prend son envol et quitte les écuries Stephex

01/08/2020 À 14:59
Dans le même sujet
Equitation
Partager avec
Copier
Partager cet article