Equitation

Quarrycrest Echo euthanasié

Partager avec
Copier
Partager cet article

Quarrycrest Echo euthanasié

Crédit: Eurosport

ParGrand Prix
10/07/2020 à 13:50 | Mis à jour 10/07/2020 à 13:50

Lourde perte pour l’équipe de concours complet japonaise. Quarrycrest Echo, qui évoluait depuis le début de l’année avec Toshiyuki Tanaka, a été euthanasié après avoir contracté une rare maladie intestinale. L’alezan avait été médaillé d’or par équipes aux JEM de Tryon avec la Britannique Piggy March.

Auteur de belles performances avec la Britannique Piggy March, Quarrycrest Echo a été euthanasié le 5 juillet dernier, à treize ans, ne pouvant être sauvé d’une rare maladie intestinale. Il avait été acquis en décembre 2019 par le complétiste japonais Toshiyuki Tanaka, dans l’optique d’une participation aux Jeux olympiques qui aurait dû se dérouler cet été dans son pays.  
Le nouveau couple a fait ses débuts au Portugal, début 2020. Concourant à deux reprises à Barroca d’Alva, ils ont fini vingt-et-unième pour leur premier essai dans un CCI 3*-S, avec seulement 7,6 points de temps sur le cross. Leur deuxième concours c’était moins bien déroulé, puisqu’ils ont été éliminés dans le CCI 4*-L. 
Si Quarrycrest Echo était expérimenté, Toshiyuki Tanaka ne l’est pas moins. Le Nippon a participé aux Jeux olympiques de Londres en 2012 et aux Jeux asiatiques en 2014 avec Marquis de Plescop. De l’échéance continentale, il était revenue avec l’argent par équipes et une cinquième place individuelle. Il a également été de la partie lors des Jeux équestres mondiaux (JEM) FEI en 2018. À Tryon, associé à Talma d’Allou, Toshiyuki a participé à la quatrième place par équipes du pays du soleil levant, en signant deux parcours sans pénalités aux obstacles en cross et en obstacles, mais avec respectivement 0,8 et 1 point de temps dépassé. 
Marquis de Plescop et Talma d’Allou sont tous deux des Selle Français, le second ayant d’ailleurs été formé par Sébastien Chemin. Ils représentent bien la politique sportive mise en place par le Japon, dans un souhait de progression de ses cavaliers pour arriver dans les hautes sphères de la hiérarchie mondiale. De nombreux chevaux ont été achetés ces dernières années, notamment des Selle Français, comme Vinci de la Vigne, neuvième lors des JEM de 2018 avec Astier Nicolas et qui a rejoint Kazuma Tomoto, qui s’entraîne avec la légende William Fox-Pitt, à la suite de cette performance. Les complétistes nippons sont venus se former et concourir en Europe, auprès des plus grands de la discipline, comme le Français Laurent Bousquet. Aujourd’hui, leur progression est telle qu’ils font partie des favoris pour décrocher une médaille olympique par équipes chez eux, à Tokyo.  
Pour rappel, Quarrycrest Echo a réalisé de belles performances avec Piggy March, lui permettant de revenir sur le devant de la scène et atteindre à nouveau le plus haut niveau. Avec la Britannique, l’alezan a progressé des épreuves Jeunes Chevaux jusqu’en CCI 5-L. La paire s’est imposée à deux reprises en CCI 4-S, à Chatsworth en 2018 et Hartpury l’année suivante. Ils se sont également classés sixième lors du réputé CCIO 4*-S d’Aix-la-Chapelle en 2019. Echo a accompagné Piggy March lors des deux dernières échéances européennes, à Strzegom en 2017 et Luhmühlen en 2019. Pour leur dernier concours, ils sont repartis d’Allemagne avec l’argent par équipes et une quinzième place individuelle. Leur plus beau résultat restera celui des JEM de Tryon, en 2018. Outre-Atlantique, Piggy et celui qu’elle surnommait “Red” ont remporté la médaille d’or par équipes, finissant également dixièmes en individuel.  

Equitation

Marc Dilasser et Edward Levy signent un doublé tricolore à Opglabbeek

IL Y A 7 HEURES
Equitation

Morgan Barbançon Mestre en forme à Budapest

IL Y A 7 HEURES
Equitation

Les dresseurs français affichent leurs ambitions pour les championnats d’Europe Jeunes

07/08/2020 À 15:29
Dans le même sujet
Equitation
Partager avec
Copier
Partager cet article