Equitation

Les cinq victoires qui ont marqué la carrière de Kevin Staut

Partager avec
Copier
Partager cet article

Les cinq victoires qui ont marqué la carrière de Kevin Staut

Crédit: Eurosport

ParGrand Prix
18/06/2020 à 15:00 | Mis à jour 18/06/2020 à 15:01

Né en 1980, Kevin Staut a été le meilleur cavalier français de saut d’obstacles au classement mondial, à la tête duquel il a notamment été de juillet 2010 à avril 2011. Pilier de l’équipe de tricolore, le cavalier détient le record de participations avec la veste bleue en Coupe des nations avec 77 sélections. Retour sur cinq des victoires les plus marquantes d’une carrière au palmarès fourni.

Championnats d’Europe Jeunes Cavaliers de Hartpury, 2000

Fort d’un titre de champion de France 2e catégorie en 1999 avec Vicomte d’Aloys, Kevin Staut devient champion d’Europe Jeunes Cavaliers par équipes au Royaume-Uni en 2000, associé à Crocodile Man. Le Normand frappe fort pour sa première sélection en grand championnat. À ses côtés dans l’équipe de France, Simon Delestre et Marie Pellegrin (qu’il retrouvera plus tard chez les Séniors) ainsi que Sébastien Batillat. Le début d’un attachement sans faille au drapeau tricolore.

Equitation

Le circuit du Grand National de saut d’obstacles est de retour

IL Y A 35 MINUTES

Championnats d’Europe de Windsor, 2009

Au Royaume-Uni, Kevin Staut et Kraque Boom sont sacrés champions d’Europe en individuel à la surprise générale, à l’issue de deux parcours sans pénalité lors de la finale. Propriété de ses grands-parents, Kraque Boom fait partie des chevaux qui ont permis à Kevin d’asseoir sa présence parmi l’élite mondiale. Cette première médaille d’or en individuel le propulse parmi les plus grands cavaliers internationaux et l’installe comme chef de file des Bleus.

Étape de la coupe du monde de Genève, 2010

Avec Silvana*HDC, Kevin Staut ajoute à son palmarès l’étape de la Coupe du monde de Genève, en Suisse. Cette victoire d’étape n’est que l’un des multiples succès de la grise avec Kevin, puisqu’ils ont notamment participé à cinq finales de la coupe du monde consécutives, entre 2010 et 2015 (leur meilleur résultat est une troisième place à Göteborg en 2013, et ils se sont classés dans le top dix les trois années précédentes), preuve de la grande régularité du Normand sur ce circuit. Ce jour-là, le couple s’impose devant des couples de légende comme Eric Lamaze/Hickstead ou Meredith Michaels-Beerbaum/Shutterfly à l’occasion d’un des Grand Prix les plus réputés des sports équestres.

Jeux olympiques de Rio, 2016 (photo ci-dessus)

Sélectionné avec Rêveur de Hurtebise*HDC pour représenter la France au Brésil, Kevin devient champion olympique par équipes, aux côtés de Pénélope Leprevost, Roger-Yves Bost et Philippe Rozier. La consécration pour le cavalier, pour sa deuxième participation aux Jeux, après la débâcle de ceux de Londres en 2012 avec Silvana. Le couple signe un double sans-faute dans l’épreuve par équipes.  

Top Ten lors du CHI de Genève, 2017

Rêveur de Hurtebise*HDC est sans conteste l’un des chevaux qui ont le plus marqué la carrière de Kevin Staut jusqu’ici. En 2017, lors du CHI de Genève, le couple remporte la finale du Top Ten, ouverte aux dix meilleurs cavaliers du classement mondial, grâce à un double sans-faute. Cette victoire vient notamment récompenser la régularité de Kevin parmi les meilleurs cavaliers mondiaux, puisqu’il a participé à cinq finales du Top Ten depuis 2010.

Equitation

Les cinq victoires qui ont marqué la carrière de Charlotte Dujardin

HIER À 14:00
Equitation

Dieu Merci van T&L, la nouvelle potentielle monture olympique d’Éric Lamaze

HIER À 13:12
Dans le même sujet
Equitation
Partager avec
Copier
Partager cet article