Equitation

Sanneke Rothenberger de retour à la compétition

Partager avec
Copier
Partager cet article

Sanneke Rothenberger de retour à la compétition

Crédit: Eurosport

ParGrand Prix
15/07/2020 à 14:16 | Mis à jour 15/07/2020 à 14:16

Sanneke Rothenberger, sœur aînée de Sönke et Semmieke, a fait son retour à la compétition lors d’un concours national en Allemagne. La dresseuse a terminé deuxième de l’Intermédiaire II avec Sankt Anton, avec une reprise notée à 68,860%.

Le dimanche 5 juillet dernier, Sanneke Rothenberger, aînée de la fratrie Rothenberger, a fait son retour sur les rectangles de compétition. Lors d’un concours national organisé à Darmstadt-Kranichstein, à une trentaine de kilomètres au sud de Francfort, elle a concouru avec Sankt Anton, un hongre de dix ans. Dans l’Intermédiaire II, le couple est sorti de piste avec 68,860%, synonyme de deuxième place. L’Oldenbourg était précédemment apparu en compétition sous la selle de Sönke Rothenberg, lors du CDI 4* d’Aix-la-Chapelle en 2017. Ils s’étaient alors classés sixièmes du Prix St Georges avec 70,342%. 

Cette reprise a signé le retour à la compétition de la dresseuse allemande, qui n’était plus apparue en compétition nationale depuis deux ans, après une première épreuve officielle avec Santk Anton. Elle n’a pas concouru à l’international depuis quatre ans et le CDI 4* de Francfort en décembre 2016. 

Equitation

Les meilleurs cavaliers mondiaux se donnent rendez-vous au Longines Deauville Classic

IL Y A UN JOUR

Sanneke Rothenberger a fait ses armes sur le circuit Jeunes, sur lequel elle a excellé et remporté de nombreuses médailles – dix-neuf précisément, seize en or et trois en argent. Elle compte huit championnats à son actif, le premier en 2006 dans la catégorie Poneys, jusqu’en Moins de vingt-cinq ans à Hagen en 2016, devenant la première championne d’Europe de l’histoire dans cette catégorie. Elle a notamment pu compter sur Wolke Sieben 21 et Deveraux, ses fidèles partenaires avec qui elle a évolué ensuite avec succès en Grand Prix. Favourit, ancien partenaire de Grand Prix de la Suédoise Tinne Vilhelmson Silfvén, a également été son maître d’école pour effectuer la transition vers le haut niveau. L’alezan a également permis à son frère Sönke de prendre de l’expérience, lui qui s’est ensuite illustré avec Cosmo, devenant l’un des piliers de la Mannschaft et glanant l’or par équipes aux Jeux olympiques de Rio en 2016, aux Mondiaux de Tryon en 2018 ainsi qu’aux Européens de Rotterdam en 2019. 

Cependant, contrairement à son frère, l’Allemande n’a pas choisi d’intégrer l’Élite germanique ni de se tourner vers une carrière professionnelle dans la discipline. Après ses études à l’université, elle travaille désormais avec succès en dehors des chevaux, dans l’entreprise familiale AAA FFM, consacrée à l’immobilier. Ce n’est pas pour autant qu’elle a arrêté de s’entraîner, montant tôt le matin dans les écuries de la famille Rothenberger, le Gestüt Erlenhof, situé à une petite vingtaine de kilomètres au nord de Francfort. 

Crédit photo : DigiShots/FEI

Equitation

Marie Demonte impose son excellente Vega de la Roche dans le Grand National de Villers-Vicomte

HIER À 20:11
Equitation

Jonna Ekberg prend son envol et quitte les écuries Stephex

01/08/2020 À 14:59
Dans le même sujet
Equitation
Partager avec
Copier
Partager cet article