Equitation

Thomas Carlile s’impose au haras de Jardy avec la jument qu’il prépare pour les JO

Partager avec
Copier
Partager cet article

Thomas Carlile s’impose au haras de Jardy avec la jument qu’il prépare pour les JO

Crédit: Eurosport

ParGrand Prix
13/07/2020 à 15:47 | Mis à jour 13/07/2020 à 15:48

Le concours complet de haut niveau a repris ses droits ce week-end avec le CCI 4*-S organisé par le haras de Jardy, à Marnes-la-Coquette dans les Hauts-de-Seine. Deuxième après le dressage, Thomas Carlile et Birmane ont finalement remporté l’épreuve, devant Arnaud Boiteau et Mathieu Lemoine, associés à Quoriano*IFCE et Tzinga d’Auzay.

Samedi matin, Thomas Carlile et Birmane ont remporté la plus belle victoire de leur carrière commune. Le couple s’est imposé dans le CCI 4*-S de Marnes-la-Coquette, devant quarante-six autres concurrents, avec un score final de 29,5 points. La jument Selle Français de neuf ans n’était plus apparue en compétition internationale depuis le CCIO 4*-L de Boekelo, en octobre 2019 aux Pays-Bas, où elle avait terminé dixième. Deuxièmes au provisoire après l’épreuve de dressage programmée jeudi, grâce à une bonne reprise évaluée à 70,873% (ce qui équivaut à 29,1 pénalités), Thomas et Birmane, jument que le cavalier destine aux Jeux olympiques de Tokyo, ont signé un sans-faute le lendemain lors de l’épreuve de saut d’obstacles, ce qui leur a permis de prendre la tête du classement provisoire. Samedi, ils ont conservé leur avance sur leurs plus proches concurrents, malgré un cross pénalisé de 0,4 point de temps dépassé, soit une seconde de trop. Avant de s’imposer dans cette épreuve support à la fois de l’Eventing Tour et du Grand National FFE/AC Print, le duo avait terminé deuxième de l’étape du Grand National organisée début mars à Saumur.

Thomas Carlile a également terminé neuvième avec son deuxième cheval, Zanzibar Villa Rose. Comptant 32,1 points après le premier jour, le couple a ajouté à son compteur 0,4 point de temps lors de l’hippique et 1,6 lors du cross, pour conclure avec l’excellent total de 34,1, qui plus est pour un cheval de huit ans.

Equitation

Les meilleurs cavaliers mondiaux se donnent rendez-vous au Longines Deauville Classic

IL Y A UN JOUR

Les expérimentés Arnaud Boiteau et Quoriano*IFCE ont pris la deuxième place finale (29,9). Quatrième à l’issue du dressage, le couple a signé un double sans-faute dans les deux épreuves suivantes, lui permettant de remonter au classement. À seize ans, le hongre demeure très performant, ayant déjà fini cinquième de son concours de reprise à Saumur. La troisième place est revenue à Mathieu Lemoine et Tzinga d’Auzay, une jument Selle Français de treize ans. Le couple a également conservé ses 30,2 points de pénalité du dressage, grâce à un double sans-faute les deux jours suivants lors du saut d’obstacles puis du cross.

Présents en nombre, les Tricolores ont trusté le haut du classement. Ont suivi le vétéran Jean Teulère et Voilà d’Auzay (32), Luc Château et Bastiat de l’Ébat (33), Nicolas Touzaint et Eboli (33,3), Karim Laghouag et Triton Fontaine (33,3) et Jean-Lou Bigot avec Utrillo du Halage (34,1). Le lieutenant-colonel Thibaut Vallette, en tête à l’issue du dressage, a finalement terminé treizième (36,9). Après une très bonne reprise jugée à 73,095%, synonyme de 26,9 pénalités, il a malheureusement écopé d’une barre à l’hippique, avant de boucler un cross sans pénalité sur les obstacles mais en dehors du temps accordé, entraînant six points de pénalité.

Equitation

Marie Demonte impose son excellente Vega de la Roche dans le Grand National de Villers-Vicomte

HIER À 20:11
Equitation

Jonna Ekberg prend son envol et quitte les écuries Stephex

01/08/2020 À 14:59
Dans le même sujet
Equitation
Partager avec
Copier
Partager cet article