Avec Lappi, neuf pilotes sur dix viennent de l’ERC pour la manche d’ouverture du WRC

Avec Lappi, neuf pilotes sur dix viennent de l’ERC pour la manche d’ouverture du WRC
Par ERC

Le 03/01/2020 à 06:00Mis à jour Le 03/01/2020 à 14:55

La quasi-totalité des dix pilotes d'usine World Rally Car engagés pour le Rallye Monte-Carlo, manche d'ouverture du championnat du monde, sont passés par l'ERC.

En rejoingnant le M-Sport Ford World Rally Team pour 2020, Esapekka Lappi, champion ERC 2014, est le neuvième ancien pilote du FIA European Rally Championship disposant d'un baquet dans une World Rally Car d'usine pour cette épreuve sur asphalte.

Lappi s'est imposé lors de cinq de ses 12 apparitions en ERC, remportant le titre deux ans après ses débuts victorieux au Rally Poland en 2012. Il évolue dans la catégorie reine depuis lors, s'étant octroyé la couronne World Rally Championship 2 en 2016 avant de rejoindre les écuries d'usine Toyota puis Citroën.

“J'ai hâte de commencer et j'espère que nous pourrons viser des résultats solides,” déclare le Finlandais de 28 ans, qui a utilisé l'ERC comme plateforme pour passer d'événements nationaux à la scène internationale.

Elfyn Evans, Gus Greensmith, Takamoto Katsuta, Sébastien Loeb, Thierry Neuville, Kalle Rovanperä, Teemu Suninen et Ott Tänak sont les huit autres anciens pilotes ERC disposant d'un volant d'usine WRC au Rallye Monte-Carlo.

La saison 2020 d'ERC commencera à l'Azores Rallye du 26 au 28 mars, où la nouvelle génération de potentielles stars du championnat du monde sera en action.