Le pilote français était en essais dans le département des Hautes-Alpes la semaine dernière.
Éric Camilli a pris le volant de la Citroën C3 Rally2 avant les débuts attendus de celle-ci cette saison dans le cadre du Championnat d’Europe des Rallyes de la FIA.
En plus du changement de nom de la voiture (anciennement C3 R5) visant à être en phase avec l’actuelle pyramide rallye de la FIA, un nouveau look et de nouvelles améliorations doivent arriver à partir de janvier.
ERC
Franceschi “survit” pour imposer sa Renault en ERC3
HIER À 09:47
Sept évolutions significatives sont prévues pour les trois premiers mois de 2021, basées sur la connaissance et le retour technique glanés après 15 000 kilomètres d’essais, avec pour objectifs des gains en termes de performance, de tenue de route et de coût.
Un nouveau logiciel moteur sera homologué courant janvier pour, indique Citroën Racing, “affiner davantage les stratégies de fonctionnement du moteur lors des phases de départ et de lever de pied”.
En outre, Citroën Racing prévoit l’introduction d’une “nouvelle jupe avant à l’aérodynamique modifiée, de nouvelles rampes de différentiel procurant une gamme plus large de réglages et d’un pédalier à la distribution de frein devenue réglable apportant plus de confort au pilote, ainsi que de nouveaux supports moteur, chapes de pince arrière et collecteurs d’échappement avec pour objectif une durée de vie plus longue.”
Rappelons qu’Alexey Lukyanuk a décroché le titre ERC 2020 au volant d’une Citroën C3 R5 exploitée par le Saintéloc Junior Team.
The post Camilli en tests avec la Citroën C3 Rally2 évoluée et destinée à l’ERC appeared first on FIA ERC | European Rally Championship.
ERC
Açores ERC, résumé étape 2 : Mikkelsen bat Sordo de justesse au milieu de l’Atlantique
HIER À 09:37
ERC
Une performante parfaite en ERC2 pour Pardo
HIER À 09:36