ERC

ERC Junior U28 : Gryazin précède ses rivaux avant la dernière journée

ERC Junior U28 : Gryazin précède ses rivaux avant la dernière journée
Par ERC

Le 13/10/2018 à 18:15Mis à jour Le 13/10/2018 à 19:23

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Nikolay Gryazin est à un jour de décrocher son premier titre en championnat FIA ERC Junior des moins de 28 ans, et une participation en championnat du monde, devançant ses adversaires Chris Ingram et Fabian Kreim avec cinq victoires en spéciale au Rally Liepāja.

Entamant ce week-end dans la meilleure position au championnat, Gryazin voulait avant tout battre les autres espoirs disposant d'une voiture R5, ignorant le classement général pour se concentrer sur le fait de maintenir Ingram et Kreim derrière lui. Son rythme a été tel ce samedi qu'il a fini la première étape en tête non seulement de la catégorie, mais aussi du classement général.

Il a conservé sa position en dépit d'un ennui tardif, à savoir une crevaison dans la dernière spéciale du jour et de plusieurs kilomètres couverts sur la jante. Ce secteur chronométré est le seul où il a été battu, mais de 0''6 seulement.

Le champion en titre de l'ERC Junior Under 27, Chris Ingram, est resté assez proche de Gryazin toute la journée, attaquant autant qu'il pouvait. Il a même trop attaqué à un moment, partant en tête-à-queue sur le cinquième rapport et terminant contre un talus.

Par chance pour l'Anglais, il a été en mesure de continuer et la perte de temps a été négligeable, tout comme pour Gryazin parti lui aussi en tête-à-queue dans la même spéciale. Ces deux-là sont séparés maintenant de 19 secondes.

Fabian Kreim est le dernier protagoniste mathématiquement en mesure de rattraper Gryazin au championnat des moins de 28 ans, mais il a eu l'esprit occupé par une lutte pour la troisième place avec Fredrik Åhlin. Le pilote ŠKODA AUTO Deutschland en a brièvement dépossédé une première fois celui de CA1 Sport, puis est revenu sur le podium provisoire dans l'avant-dernière spéciale.

Filip Mareš, de l'ACCR Czech Team, a progressivement augmenté le rythme au fil de la journée, dépassant Laurent Pellier, de la PEUGEOT Rally Academy, pour la cinquième place juste avant l'assistance de la mi-journée puis creusant un écart de 47''6.

Pellier était sixième du classement au terme de la dernière spéciale mais semble devoir abandonner pour repartir dimanche en Rally2. Il a franchi la ligne d'arrivée de ladite spéciale moteur éteint et température d'eau en hausse sur sa voiture. Une heure plus tard, il était toujours garé non loin du point stop de l'ES6, rendant peu probable qu'il rejoigne l'assistance et conserve sa position.

Si l'abandon de Pellier est confirmé, Rhys Yates gagnera une position pour récupérer la sixième. Sur la Fabia du Kresta Racing, le Britannique a voulu avant tout s'acclimater aux routes rapides de Lettonie. Son unique problème a été une casse à l'arrière gauche de sa voiture à deux kilomètres du terme de la dernière spéciale, ayant causé des soucis de tenue de route.

0
0