ERC

La tête l’emporte sur le cœur pour Avcioglu

La tête l’emporte sur le cœur pour Avcioglu
Par ERC

Le 13/09/2018 à 06:00Mis à jour Le 15/09/2018 à 16:00

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le Turc Orhan Avcioglu ne participera pas à sa manche à domicile du championnat du monde de son pays pour ne pas compromettre sa première campagne en Championnat d'Europe FIA des Rallyes.

Avcioglu, basé à Istanbul, s'est lancé à temps plein en ERC en 2018 afin de se forger une expérience de toutes les épreuves du calendrier avec de partir à la quête du titre en 2019.

Le Rally Turkey Marmaris, remporté par Avcioglu en 2017 alors que l'épreuve était candidate pour intégrer le calendrier du championnat du monde et qu'elle comptait également pour le FIA Balkan Rally Trophy, se dispute à partir du 13 septembre, suivi par le PZM Rally Poland du 21 au 23 septembre.

Le pilote Toksport WRT a expliqué sa décision. "J'ai sacrifié mon épreuve à domicile pour privilégier la Pologne et l'ERC. Une fois que nous nous sommes engagés dans une série, nous aimerions essayer d'être bons dedans, et j'essaie de disputer toutes les épreuves [de l'ERC] afin d'accroître mes connaissances et engranger de l'expérience pour l'année prochaine.

"Évidemment, je voudrais vraiment participer [au rallye de Turquie], mais le faire coup sur coup [avec la Pologne] exigerait un budget énorme. Le budget de la Turquie à lui seul est déjà assez élevé et pour le faire, la Pologne la semaine suivante nécessiterait encore plus de ressources de notre part."

"Nous sommes sur un budget assez serré pour essayer de faire tout le championnat d’Europe. Penser Dans le cadre de ma préparation à l'année prochaine et réfléchir à l’avenir [c’est la bonne décision] d’aller en Pologne parce que vous ne savez jamais ce dont j’aurai besoin l’année prochaine en termes de points et de position de championnat."

"Émotionnellement, nous aurions pu faire l'impasse sur la Pologne et essayer de montrer ce qu'un héros local peut faire en Turquie, mais il y a toujours l'année prochaine pour disputer ce rallye à domicile."

Tandis qu’Avcioglu ne sera pas en compétition en Turquie, il sera sur place pour soutenir son coéquipier britannique Chris Ingram, qui participe à l'épreuve sur la ŠKODA Fabia R5 de Toksport.

Il s'agira de la première sortie mondiale pour le champion du monde des moins de 27 ans et prétendant au titre de champion du monde junior des moins de 28 ans de l'ERC, ce qui procurera une expérience de gravier utile à Ingram, dont la première expérience sur cette surface remonte à l'ouverture de l'ERC, l'Azores Airlines Rallye en mars.

0
0