ERC

Les grands moments du Rallye de Pologne : 2019

Partager avec
Copier
Partager cet article

Crédit: ERC

ParERC
28/06/2020 à 04:00 | Mis à jour 29/06/2020 à 10:41

-

Pour la deuxième année de son retour dans le Championnat d'Europe FIA des Rallyes en 2018, le Rallye de Pologne 2019 a vu les deux Alexey, Lukyanuk et Arnautov, s'y imposer enfin avec leur Citroën C3 R5 du Saintéloc Junior Team.

En ce week-end où aurait dû se dérouler la 77e édition du célèbre rendez-vous sur terre, voici un rappel de la façon dont avait été décidée la lutte pour la victoire, le 30 juin.

ERC

Liste des engagés du Rally di Roma Capitale : 56 concurrents ERC sur 87 équipages, 42 Rally2 et ce

IL Y A 5 HEURES

Prenant la tête vendredi matin aux dépens de Jari Huttunen, lauréat de l'ERC3 Junior et pilote Hyundai Motorsport N, Lukyanuk n'avait plus regardé derrière lui, s'imposant avec 59.8s d'avance. Łukasz Habaj prit la troisième place pour garder la tête du championnat avec encore 11 points d'avance sur Lukyanuk, nouveau deuxième.

Après que la casse d'un amortisseur et une crevaison le samedi ne l'eurent que légèrement retardé, une autre crevaison était survenue quand le Russe avait heurté une pierre lors du passage matinal dans Gmina Mragowo.

Son avance en avait été réduite mais il était resté intouchable par la suite, remportant toutes les spéciales restantes pour s’assurer une première victoire en 2019 et sa neuvième en ERC.

C'est un résultat longtemps attendu”, déclara Lukyanuk. “Il aurait dû survenir dès les Açores, mais on a eu un peu de malchance. C'est comme une revanche contre le mauvais sort. On s'est quand même fait quelques frayeurs, à cause de la voiture et aussi de la route, mais on s'en est sortis.”

Le retour de Huttunen en championnat d'Europe avait été tout autant réussi que son apparition sur ce rallye l'année précédente, avec une nouvelle deuxième place au volant de sa Hyundai i20 R5 soutenue par l'usine.

Conscient du fait que Lukyanuk voulait absolument signer sa première victoire 2019, Huttunen était resté prudent et s'était assuré la deuxième place.

Le leader du championnat Habaj (Sports Racing Technologies) ajoutait un nouveau podium à son impressionnant tableau de chasse 2019, limitant la perte de points par rapport à Lukyanuk et s'assurant de quitter son pays toujours en tête du classement provisoire de l'ERC.

Habaj avait pris l'avantage sur le Junior ERC1 Miko Marczyk (ŠKODA Polska Motorsport) dès samedi matin pour la quatrième place, puis s'était emparé de la troisième quand Filip Mareš (ACCR Czech Rally Team) avait subi une crevaison à l'arrière droit dans l'ES12.

Bien qu'ayant perdu près d'une minute, Mareš remportait la catégorie ERC1 Junior en prenant la quatrième place au général, se plaçant dans la course au titre car Chris Ingram (Toksport WRT) avait abandonné sur la liaison entre l'ES13 et l'ES14 en raison d'une fuite d'eau.

Aron Domżała (TGS Worldwide) signait son premier top 5 en ERC avec sa ŠKODA Fabia R5. L'adepte des rallyes-raids avait pris l'avantage sur Habaj au début mais il était repassé derrière durant la deuxième étape. Copiloté par le triple champion ERC Jarek Baran, Domżała avait été en mesure de ramener la voiture à bon port alors que son rival Hiroki Arai (Team STARD) eut mis fin à son rallye en faisant un tonneau lors du premier passage dans Uzranki.

Tomasz Kasperczyk (Tiger Energy Drink Rally Team) avait réalisé un joli come-back pour finir sixième après avoir entamé la deuxième étape 11e. Il avait bénéficié du retrait d'Arai ainsi que de la sortie de route de Marijan Griebel à 2,5 kilomètres de l'arrivée du rallye, mais avait aussi dépassé Mattias Adielsson (Sweden National Team), Norbert Herczig (MOL Racing Team) et Marczyk le deuxième jour.

Adielsson était bien parti pour finir sixième avant qu'un différentiel avant cassé ne lui laisse que les deux roues arrière motrices, mais l'accident de Griebel entraîna pour lui un temps forfaitaire et il sauva la septième place pour un dixième par rapport à Herczig.

Malgré ses soucis de dernière minute, Adielsson décrochait aussi son premier podium en ERC1 Junior, devant Marczyk qui complétait le podium de la catégorie et terminait neuvième au général. Marczyk avait occupé la quatrième place au général – devant Habaj – dimanche matin, mais il avait perdu près de trois minutes en s'arrêtant pour remplacer une roue crevée dans l'ES12.

Les abandons tardifs avaient permis à Kacper Wróblewski d'intégrer le top 10 dans la dernière spéciale, inscrivant des points au championnat ERC pour son tout premier rallye sur terre avec une voiture à quatre roues motrices. Juan Carlos Alonso remporta l'ERC2, Andrea Nucita l'imita en Abarth Rally Trophy, et Ken Torn empocha une seconde victoire de suite en ERC3/ERC3 Junior.

The post Les grands moments du Rallye de Pologne : 2019 appeared first on FIA ERC | European Rally Championship.

ERC

Gobbin respecte la tradition en faisant sa première campagne ERC avec Abarth

IL Y A 6 HEURES
ERC

Les nouveaux venus en ERC Gobbin et Mabellini vont défier Polonski en Abarth Rally Cup à Rome

IL Y A 9 HEURES
Dans le même sujet
ERC
Partager avec
Copier
Partager cet article