ERC

Nucita et Polonski vont se battre pour les 30 000 € de l’Abarth Rally Cup en ERC

Nucita et Polonski vont se battre pour les 30 000 € de l’Abarth Rally Cup en ERC
Par ERC

Le 05/11/2019 à 18:00Mis à jour Le 06/11/2019 à 11:25

La première Abarth Rally Cup tenue au sein du FIA European Rally Championship va se jouer lors de la dernière manche, au Rally Hungary de cette semaine, alors qu'Andrea Nucita et Dariusz Poloński ne sont séparés que de huit points dans la course au titre et à la cagnotte de 30 000 €.

L'Italien a remporté trois victoires dans cette catégorie au volant de l'Abarth 124 rally équipée de pneus Pirelli, tandis que le Polonais ne s'est imposé qu'une fois. Mais le Rally Hungary étant un territoire inconnu pour eux deux, un face-à-face est attendu pour ce titre convoité et pour la prime financière accordée au premier champion.

La première expérience de Nucita au volant de l'Abarth 124 rally date de 2017, lorsqu'il l'a pilotée pour sa manche à domicile de l'ERC, le Rally di Roma Capitale. Depuis lors, il a accumulé une expérience considérable et arrive en Hongrie huit points devant Poloński pour l'épreuve décisive.

“Remporter le titre serait atteindre l'objectif que nous nous étions fixé au début de l'année, qui plus est sur une scène aussi importante que l'ERC,” déclare Loran Srl-run Nucita, qui a eu 30 ans le mois dernier. “Je crois que nous avons de bonnes chances, même si nous devons aborder ce rallye avec une concentration maximale, sans commettre d'erreurs. Ce sera un bon challenge jusqu'au bout.”

Poloński était mieux connu pour ses exploits en R2 et en R5 avant de changer de cap pour 2019, s'engageant en Abarth Rally Cup avec l'équipe polonaise Rallytechnology. Il y avait un peu de déjà vu pour Poloński, qui a commencé sa carrière avec Fiat à la fin des années 1990.

Bien qu'il soit fermement installé dans la course au titre, le pilote de 43 ans ne s'emballe pas. “Nous n'avons qu'une chance mathématique de gagner,” insiste Poloński. “Nous sommes là pour apprendre de nouveau comment concourir avec cette voiture. C'est un nouveau rallye pour nous tous, et nous pouvons comparer nos chronos à ceux d'Andrea, qui est le pilote de pointe et nous montre où se trouve la limite. Nous ne comptons pas vraiment sur [le titre]. Ce serait plutôt une surprise, mais nous espérons faire un bon rallye.”

En plus de lutter pour l'Abarth Rally Cup, Nucita et Poloński vont également se disputer la place de vice-champion ERC2 derrière le champion provisoire, Juan Carlos Alonso, car les concurrents de l'Abarth Rally Cup sont éligibles à ce classement. Le Hongrois Mátyás Nagy sera églement présent en ERC2 ce week-end au volant d'une Mitsubishi Lancer ; il y fera des débuts très attendus après avoir dû faire l'impasse sur le Barum Czech Rally Zlín cet été en raison de problèmes d'éligibilité de sa voiture.

0
0