ERC

Tempestini se lance en ERC1 Junior

Tempestini se lance en ERC1 Junior
Par ERC

Le 24/03/2020 à 09:00Mis à jour Le 24/03/2020 à 09:10

Le détenteur d'un titre mondial en rallye qu'est Simone Tempestini va faire usage de son talent considérable dans le Championnat FIA ERC1 Junior en 2020.

Né en Italie mais de nationalité roumaine, le champion du monde Junior 2016 est attendu sur les huit manches de la saison européenne avec son copilote et compatriote Sergiu Itu. Le pilote de 25 ans a fait le choix d'une voiture de la catégorie Rally2 et son équipe sera annoncée ultérieurement.

Ce qui m'intéresse n'est pas seulement de courir, mais aussi de jouer la victoire aux championnats ERC et ERC1 Junior”, dit Tempestini. “Nous voulons être rapides et lutter pour la victoire à chaque rallye, et si nous sommes en mesure de le faire, ça signifiera que nous pouvons aussi nous battre aux championnats. Ce ne sera pas facile, bien sûr, car la compétition est assez relevée en ERC et elle semble l'être encore plus cette année.”

En plus d'avoir remporté à quatre reprises le championnat de Roumanie, en ayant été le plus jeune pilote à y parvenir en 2015 à seulement 21 ans, Tempestini a décroché un double titre mondial WRC3/Junior en 2016.

Il compte 15 départs en ERC à son actif, ayant fait ses débuts européens au Rallye de Liepāja 2013. Après avoir couru initialement dans la catégorie production, il est passé en Super 2000, puis R3 et R5 avant un programme de trois rallyes sur une Abarth 124 rally en 2018. Son meilleur résultat en ERC est une cinquième place au Rally di Roma Capitale 2017, au volant d'une Citroën C3 R5.

Je n'ai pas eu l'opportunité de disputer une saison complète en ERC, mais je connais assez bien la plupart des courses”, poursuit Tempestini. “Disputer des rallyes que l'on a déjà courus facilite clairement les choses, mais notre intention est de rester hautement en forme afin de nous battre pour la victoire d'entrée de jeu. J'ai suivi de près l'ERC, tant le championnat général que la catégorie Junior, et je l'ai trouvé très intéressant, avec plein de pilotes très rapides venus de l'Europe entière. Cerise sur le gâteau, je trouve qu'Eurosport Events, en sa qualité de promoteur officiel, fait du super boulot et donne une grande visibilité au championnat.”