Eurosport

Fleuret : Jean-Paul Tony-Helissey s’incline en finale du tournoi satellite de Copenhague

Fleuret : Jean-Paul Tony-Helissey s’incline en finale du tournoi satellite de Copenhague

Le 07/10/2018 à 19:44Mis à jour Le 07/10/2018 à 19:45

Le sociétaire du club de Bourg-La-Reine a subi la loi de l’Italien Davide Filippi (15-12) en finale du concours masculin. Chez les femmes, la victoire est revenue à la Canadienne Kelleigh Ryan, qui a battu Amita Berthier.

Pour se hisser jusqu’en finale, Jean-Paul Tony-Helissey a successivement éliminé Harry Bird et Ryo Miyake. Mais le 100ème au classement mondial n’a rien pu faire face à Filippi, qui ne pointe pourtant qu’à la 150ème place. Le Japonais Miyake a pris la médaille de bronze en compagnie du Danois Alexander Tsoronis.

À la recherche d’une médaille depuis plus de 2 ans, Jean-Paul Tony-Helissey a enfin retrouvé les joies du podium. Sa dernière performance remontait à 2016 avec une médaille de bronze au Grand Prix de La Havane.

L’autre français engagé sur le tournoi, Edgar Du Pont De Romemont, est tombé en 32èmes de finale face au Suédois Malte Westeesson. Il a pris la 44ème place.

Chez les féminines, Kelleigh Ryan a remporté la première médaille d’or de sa carrière. Elle confirme donc logiquement sa bonne forme après avoir obtenu une médaille d’argent aux championnats de zone de La Havane en juin et une 3ème place au tournoi satellite de Zacatecas City à la fin du mois de mars dernier.

En finale, elle a battu Amita Berthier, qui avait pris la 3ème place aux championnats de zone de Dubai cette année. La Singapourienne, considérée comme une surdouée, a du mal à confirmer les espoirs placés en elle. Cette année, elle court toujours après une première victoire alors qu’en 2017, elle avait gagné une médaille d’argent et une médaille d’or en Coupe du Monde.

La médaille de bronze est revenue à l’italienne Olga Rachele Calissi et à l’autrichienne Olivia Wohlgemuth. La première avait remporté le satellite de Bratislava en mars, tandis que la deuxième n’était plus montée sur un podium international depuis 2016.

0
0