Eurosport

GP de Shanghai (fleuret) : Kruse bisse, Deriglazova fait le triplé !

GP de Shanghai (fleuret) : Kruse bisse, Deriglazova fait le triplé !

Le 20/05/2018 à 20:16

En dominant aisément en finale la prometteuse Miyawaki (15-6), la Russe signe un joli grand chelem sur ces Grand Prix series !

Vainqueur en octobre dernier de l’épreuve de Coupe du monde du Caire (Égypte), Richard Kruse s’est offert un deuxième titre cette saison, de bon augure avant les Europe. Shanghai réussit décidément bien au Britannique qui avait déjà triomphé ici même en 2017.

Mais le parcours du fleurettiste anglais n’a rien eu d’un long fleuve tranquille. Dès les 32es de finale, Kruse est passé tout près de la correctionnelle, ne s’imposant face à l’Allemand Benjamin Kleibrin que 15-14. Même score face à l’Italien Andrea Cassara en demies, alors qu’en finale il a fini par dominer le Russe Timur Safin 15 touches à 13, comme cela avait été le cas en face à Francesco Trani en quarts. Le tireur transalpin avait, quant à lui, mis au tapis son redoutable compatriote Daniele Garozzo, en 8es sur l’ultime touche.

Foconi, Massialas et les Bleus à la peine

Le numéro 1 mondial Alessio Foconi a, lui, été sèchement éliminé en 8es par l’Américain Gerek Meinhardt (9-15), alors qu’Alexander Massialas a dû quitter la compétition dès les 32es de finale, écarté par l’Espagnol Carlos Llavador (14-15). Le champion du monde en titre Dmitry Zherbechenko n’y arrive toujours pas cette saison, dominé en 16es par l’Italien Edoardo Luperi (12-15), 32e mondial, qui s’est ensuite offert un autre Russe en la personne d’Alexei Cheremisinov (15-9).

Victorieux chez lui à Anhaheim (USA), Race Imboden s’offre un nouveau podium en Grand Prix, stoppé aux portes de la finale par Safin (10-15). L’autre médaillé de bronze, Cassara, a barré la route des deux Français vainqueurs en Coupe du monde saison : Maxime Pauty en 32es (15-9) et Erwann Le Péchoux en 8es (15-13). Déception pour Enzo Lefort et Jérémy Cadot, sortis dès les 32es par le modeste Sud-Coréen Jin Dong Han (13-15) et le Britannique James-Andrew Davis (13-15), alors que Julien Mertine n’a rien pu faire en 16es face à Imboden (8-15).

Instoppable Deriglazova

Seule au monde ou presque dans sa discipline, Inna Deriglazova n’a laissé que des miettes à la concurrence, comme d’habitude… Championne olympique et championne du monde en titres, la fleurettiste russe s’est offert un cinquième succès cette saison, s’adjugeant au passage les trois Grand Prix ! Une ligne de plus au riche palmarès de celle qui sera la grandissime favorite des prochains Championnats d’Europe à Novi Sad (Serbie), du 16 au 21 juin.

En finale, la tsarine n’a fait qu’une bouchée (15-6) de la jeune Karin Miyawaki, 21 ans. Classée seulement 75e mondiale, la Japonaise, médaillée de bronze aux Championnats d’Asie juniors de 2017, a créé la sensation en se hissant jusqu’en finale, faisant notamment tomber la n°2 Alice Volpi (15-13) en quarts de finale.

La Sud-Coréenne Song Oh Chae et la Canadienne Harvey Eleanor montent sur la troisième marche du podium. L’Américaine Lee Kiefer et l’Italienne Arianna Errigo, grandes outsiders, se sont faites surprendre dès les 32es, respectivement par la Polonaise Marika Chrzanowska (13-15) et par la bronzée Chae (8-15). Meilleure Française : Astrid Guyart, stoppée en huitièmes par l’Allemande Leonie Ebert (13-15), après avoir éliminée sa compatriote Ysaora Thibus à la touche finale (15-14).

0
0