Eurosport

Grand Prix de Cali (Épée) : Des absences de poids en Colombie

Grand Prix de Cali (Épée) : Des absences de poids en Colombie

Le 23/05/2018 à 16:45

En l'absence du numéro 1 mondial chez les hommes et de quelques poids lourds chez les femmes, Bogdan Nikishin et Emese Szasz-Kovacs seront les grandes têtes d'affiche du Grand Prix de Cali, ce week-end.

Les Français peuvent tirer leur épingle du jeu dans la capitale colombienne. Présentation.

Auteur de quatre podiums en Coupe du monde cette saison (!), Bogdan Nikishin aura à cœur d’enfin monter sur la boîte en Grand Prix. Cinquième des épreuves de Doha et Budapet, l’Ukrainien sera le grand favori à Cali. Surtout que les doubles champions du monde Paolo Pizzo (ITA) et Nikolai Novosjolov (EST), numéros 1 et 3 mondiaux, ne seront pas présents sur le sol colombien.

Parmi les gros outsiders, on citera le Suisse Max Heinzer, vainqueur du Grand Prix de Budapest et troisième à Legnano, et le Sud-Coréen Sangyoung Park, victorieux à Berne et au Grand Prix de Doha. Côté français, on suivra avec attention les prestations de Daniel Jérent et Yannick Borel, tous deux sur le podium à Vancouver, ainsi que celles d’Alex Fava et de Jonathan Bonnaire, tous deux sur le podium à Budapest.

Szasz-Kovacs, première ?

Malheureusement pas mal d’absences de marque sont à déplorer dans le tournoi féminin.

Ainsi manqueront à l’appel l’Italienne Mara Navarria, numéro 2 mondiale, vainqueure du dernier Grand Prix de Budapest et finaliste de celui de Doha, les Russes Tatiana Gudkova et Violetta Kolobova, respectivement championne du monde et championne d’Europe en titres, la Polonaise Ewa Nelip, médaillée d’argent aux derniers Mondiaux, ou encore l’Estonienne Julia Beljajeva, double médaillée de bronze aux Europe et aux Monde en 2017.

Championne Olympique en titre et actuelle numéro 1 mondiale, Emese Szasz-Kovacs ne compte pour le moment qu’une médaille de bronze à Tallinn (Estonie), cette saison. L’occasion est donc belle pour enfin s’offrir un succès avant les Championnats d’Europe de Novi Sad (Serbie), du 16 au 21 juin. L’an passé, outre sa troisième place aux Europe, la Hongroise avait remporté le Grand Prix de Bogota.

De bon augure avant cette nouvelle étape colombienne ? Elle devra cependant notamment se méfier de la redoutable Yiwen Sun, médaillée de bronze aux Jeux de Rio. Victorieuse en début de mois du tournoi de Dubaï, la Chinoise s’était déjà imposée chez elle à Suzhou en début de saison, alors qu’elle a également signé un podium à La Havane (3ème).

Fiamingo de retour au premier plan ?

Gare aussi aux deux médaillées de bronze de la Coupe du monde de Barcelone en février : l’Ukrainienne Olena Kryvytska, troisième des derniers Mondiaux, et la Sud-Coréenne Young Mi Kang, championne d’Asie en titre. Ou peut-être assistera-t-on en Colombie au réveil de la belle Rossella Fiamingo ? L’Italienne, double championne du monde (2014, 2015) et médaillée d’argent aux JO de Rio, n’est plus montée sur un podium depuis son succès à Budapest en mars 2017.

Nos Françaises ont également un bon coup à jouer, d’autant que plusieurs podiums ont déjà émaillé la saison des Bleues. Coraline Vitalis, vainqueur de la Coupe du monde de La Havane, Laurence Épée, finaliste de la Coupe du monde de Dubaï, et Marie-Florence Candassamy, médaillée de bronze au Grand Prix de Budapest, tenteront à nouveau de monter sur la boîte à Cali. Auriane Mallo sera également du voyage sud-américain, au contraire de Lauren Rembi.

0
0