Escrime

La Fédération Internationale d’Escrime tarde à annoncer le calendrier de reprise post COVID-19

Partager avec
Copier
Partager cet article

La Fédération Internationale d’Escrime tarde à annoncer le calendrier de reprise post COVID-19

Crédit: Eurosport

ParBeth Knox
26/05/2020 à 13:11 | Mis à jour 26/05/2020 à 13:12

Alors que le monde se remet peu à peu du coronavirus, la FIE n’a pas encore communiqué quant à une éventuelle reprise de la saison.

Au début du mois de mars, le COVID-19 a entraîné l’annulation sine die de toutes les compétitions d’escrime.

Côté masculin, les derniers tournois en date ont été la Coupe du Monde de sabre au Luxembourg et le Grand Prix de Budapest, au cours duquel l’épéiste Yannick Borel a atteint la finale.

Escrime

Rétrospective Rio 2016 : l’épée masculine française de retour sur le toit du monde

23/06/2020 À 15:31

Chez les femmes, la saison s’est arrêtée après la coupe du Monde d’Athènes de sabre et le Grand Prix d’épée de Budapest, remportée par la Française Alexandra Louis-Marie.
L’épidémie a eu raison du Grand Prix de fleuret d’Anaheim et de 4 épreuves de Coupe du Monde : Saint-Niklaas (sabre féminin), Buenos Aires (épée masculine), Budapest (épée féminine et sabre masculin).

Dans le sillage des tournois séniors, les Mondiaux cadets et juniors qui devaient se dérouler à Salt Lake City ont aussi été annulés.

Dernière victime du COVID-19, les championnats de zone. Pour le continent européen, ils devaient avoir lieu à Minsk au mois de juin.

La FIE a annoncé que les athlètes déjà qualifiés pour les jeux ne verraient pas leur place remise en question, et que les escrimeurs n’ayant pas encore décroché leur billet pour Tokyo ne seraient pas pénalisés. Les modalités de qualification n’ont toutefois pas encore été dévoilées.

L’arrêt brutal de la saison et surtout le confinement ont forcé les athlètes à réévaluer leur stratégie. Pour rester compétitive, la majorité d’entre eux suit un programme personnalisé de renforcement musculaire. Malgré tout, l’absence de compétition risque de rebattre les cartes, du moins en début de saison prochaine.

Cela entraînera sans doute une révision de la stratégie des fédérations nationales, notamment pour les compétitions par équipe. Qui faudra-t-il sélectionner ? Les titulaires de la saison précédente ou ceux qui se seront révélés après la pause ? Autant d’inconnues qui rendent la prochaine saison déjà palpitante.

Escrime

Guilherme Toldo vise Tokyo : "Une troisième olympiade serait un grand plaisir"

23/06/2020 À 08:51
Escrime

Décompte des points, surface autorisée, esquive et risposte : Tout ce qu'il faut savoir sur le sabre

11/06/2020 À 09:03
Dans le même sujet
Escrime
Partager avec
Copier
Partager cet article