Escrime

La France championne d’Europe de fleuret masculin à Düsseldorf

Partager avec
Copier
Partager cet article

La France championne d’Europe de fleuret masculin à Düsseldorf

Crédit: Eurosport

ParBeth Knox
22/06/2019 à 12:48

Les fleurettistes français ont tenu leur rang lors des Championnats de zone de Düsseldorf en remportant 4 médailles, dont une en or.

Emmenés par un Erwann Le Pechoux toujours aussi indispensable à 37 ans, l’équipe de France masculine a été sacrée championne d’Europe face à l’Allemagne (45-26). Les Bleus sont successivement venus à bout des Pays-Bas, de la Grande-Bretagne et de la Russie, pourtant championne d’Europe en titre.

Le Pechoux, dernier relayeur de l’équipe, a définitivement validé la victoire en mettant à profit l’excellent travail de ses partenaires. Non seulement il a reporté le 6e titre de sa carrière, mais il a remis la France sur le toit de l’Europe un an après la terrible désillusion de Novi Sad, où les fleurettistes avaient terminé au pied du podium.

Escrime

Une flèche subtile à la mort subite : Moellhausen décrypte sa touche décisive en finale des Mondiaux

02/08/2020 À 22:16

Déception en revanche pour l’Italie qui a terminé troisième, alors qu’Alessio Foconi a remporté le titre individuel et que Daniele Garozzo a pris l’argent. Lors de ce tournoi, Enzo Lefort a obtenu le bronze. Maxime Pauty a pris la 5e place. Erwann Le Pechoux a fini 16e.

Chez les femmes, les Françaises ont obtenu l’argent par équipe. Anita Blaze, Solène Butruille, Pauline Ranvier et Ysaora Thibus ont été dominées par les Russes en finale (45-32), un adversaire qu’elles avaient pourtant battu trois fois cette année. Après une 2e place en 2012 et 2013, les fleurettistes françaises ont encore une fois raté l’or.

Néanmoins, la victoire face à l’Allemagne en demi-finale est de bon augure pour les JO de 2020, les Bleues ayant déjà terminé deuxième de la première épreuve sélective en mai dernier.

Le titre individuel est revenu à l’Italienne Elisa Di Francisca, à la faveur d’une victoire sur la Russe Inna Deriglazova. Ysaora Thibus a pris le bronze, en compagnie de la Transalpine Alice Volpi. Les autres Françaises ont terminé relativement loin. Solène Butruille a pris la 17e place, juste devant Pauline Ranvier. Anita Blaze, elle, s’est classée 23e.

L’équipe de France a donc fait mieux que l’année dernière à Novi Sad où elle n’en avait reporté qu’une seule : le bronze par équipe chez les femmes.

Escrime

Le rêve olympique de Nozomi Sato : "Je veux gagner une médaille pour mon enfant"

24/07/2020 À 10:12
Escrime

La FIE annonce un plan de soutien massif de 930 000 € aux fédérations touchées par le COVID-19

16/07/2020 À 11:38
Dans le même sujet
Escrime
Partager avec
Copier
Partager cet article