Eurosport

L’équipe de France masculine sacrée championne du monde d’épée à Budapest

L’équipe de France masculine sacrée championne du monde d’épée à Budapest

Le 23/07/2019 à 11:59Mis à jour

Emmenés par un Yannick Borel impressionnant, les Bleus ont dominé l’Ukraine en finale (45-37) du tournoi d'épée par équipe.

La France pouvait compter sur le noyau ayant remporté le titre de champion du monde il y a deux ans : Yannick Borel, Ronan Gustin et Daniel Jérent, qui revenait de suspension. Ces trois hommes étaient accompagnés d’un nouveau venu, Alexandre Bardenet.

L’équipe a fait son entrée en T32. Après une victoire face au Canada (45-35), elle a battu l’Estonie (45-39), la Corée du Sud (55-28) et la Suisse (45-27).

En finale, l’opposition face aux Ukrainiens a été musclée. Les Français ont viré en tête à la suite du 2e relais (10-7 au général), mais Daniel Jérent a sombré dans le 3e, encaissant un 2-6.

Gustin et Borel ont ensuite équilibré les débats, mais les Ukrainiens ont pris 3 touches d’avance après le 2e relais de Daniel Jérent. Gustin a colmaté les brèches pour son dernier combat (5-4) avant de passer le flambeau à Jérent, qui s’est bien rattrapé en battant son adversaire (5-3).

À l’entame du dernier relais, la France et l’Ukraine étaient 35-35. Yannick Borel a placé un 10-2 à Anatolii Herey et a offert à l’équipe d’épée masculine française son 14e titre en 20 ans.

L’équipe de France, qui s’était imposée en 2017 à Leipzig, avait ensuite trébuché à Wuxi l’année dernière où elle avait pris la 4e place.

À Budapest, les épéistes ont engrangé des points très importants en vue de la qualification aux JO, après avoir totalement manqué les derniers Championnats d’Europe à Dusseldorf il y a quelques semaines.

Chez les femmes, le bilan est loin d’être aussi flatteur. Le quatuor composé de Marie-Florence Candassamy, Joséphine Jacques André Coquin, Auriane Malo et Coraline Vitalis a terminé 9e.

Les Bleues ont été éliminées en 8e de finale par l’Ukraine (45-44), après avoir battu la République tchèque en 16e. En repêchage, elles sont venues à bout de la Suisse (45-40), du Japon (45-23) et de la Roumanie (45-32).

Le tournoi a été remporté par la Chine aux dépens de la Russie (29-29). L’Italie a pris la 3e place après avoir battu l’Ukraine en match de placement (45-36).

0
0