Eurosport

Les épéistes Yannick Borel et Coraline Vitalis terminent 5e du Championnat du monde à Budapest

Les épéistes Yannick Borel et Coraline Vitalis terminent 5e du Championnat du monde à Budapest

Le 19/07/2019 à 23:38Mis à jour

Les Bleus n’ont pas obtenu de médailles, mais les performances de Yannick Borel et Coraline Vitalis ne sont pas pour autant à minorer tant les surprises ont été nombreuses.

Dans le tournoi masculin, tous les Français ont atteint le T64. Si Yannick Borel était déjà qualifié, ses compatriotes ont dû batailler ferme pour rejoindre le tableau principal.

Ronan Gustin a obtenu une brillante qualification en finissant à la 1re place des phases de poules tandis qu’Alexandre Bardenet a pris la 7e place. Romain Cannone a terminé 67e et a donc dû passer par le T256 pour rejoindre ses 3 compatriotes. Grâce à une victoire sur le Polonais Karol Kostka et l’Argentin Jose Felix Dominguez, il a pu accéder au T64.

Sur les 4 épéistes présents en 32e de finale, seul Romain Cannone n’a pas atteint le T16. Il a été défait par le Japonais Masaru Yamada en 16e.

Les 8e de finale ont été dévastateurs pour les Bleus. Yannick Borel est venu à bout de Ronan Gustin (15-10), tandis qu’Alexandre Berdenet n’a pas fait le poids face à Andrea Santarelli (15-9).

L’Italien a ensuite battu Borel en quart de finale. Le Guadeloupéen, champion du monde en titre, n’a donc pas réussi à garder sa couronne. La victoire finale est finalement revenue au Hongrois Gergely Siklosi, qui est venu à bout du Russe Sergey Bida dans un match à suspense (15-14).

Chez les femmes, toutes les athlètes engagées se sont qualifiées pour le T64. Marie-Florence Candassamy a fini 1re des phases de poules tandis que Joséphine Jacques André Coquin a pris la 12e place. Auriane Mallo et Coraline Vitalis étaient déjà qualifiées.

La suite a été plus compliquée pour les Françaises. Marie-Florence Candassamy a été balayée au 1er tour par la Russe Tatyana Andryushina (15-5).

Joséphine Jacques André Coquin a commencé par une victoire facile face à l’Espagnole Sara Fernandez Calleja (15-8), mais a été dominée par la Chinoise Yiwen Sun en 16e (15-12).

Auriane Mallo est tombée au même stade du tournoi que sa compatriote : elle s’est défaite de la Canadienne Léonora Mackinnon (15-8) avant de s’incliner sur le fil face à la Luxembourgeoise Lis Rottler-Fautsch (14-13).

Seule Coraline Vitalis a atteint le dernier tableau. Elle a été battue en demi-finale par la Hong-Kongaise Vivian Man Wai Kong (15-9) et a donc terminé à la 5e place. Le tournoi a été remporté par la Brésilienne Nathalie Moellhausen aux dépens de la Chinoise Sheng Lin (13-12).

0
0