Vincent Anstett, Bolade Apithy, Tom Seitz et Maxence Lambert ont réalisé un très grand tournoi en Pologne, en battant les Sud-Coréens, champions du monde en titre (45-43) en finale, les Hongrois, vice-champions du monde 2019, en quarts (45-42) et les Italiens, médaillés de bronze aux Mondiaux-2019, en demies (45-41).

Pour voir les JO-2020, ils doivent finir dans les quatre premiers mondiaux ou meilleure nation européenne au-delà de ce top 4 mondial. Il reste deux étapes de Coupe du monde, une à Padoue et une à Budapest d'ici à la fin de la période de qualification olympique (avril 2019-avril 2020).

Escrime
Portrait d’Aladár Gerevich : escrimeur hongrois sextuple médaillé d’or olympique
29/09/2020 À 13:35

Ils sont revenus sur les talons de la Russie, première nation européenne au-delà du top 4 mondial au classement olympique, seulement 7es en Pologne dimanche.

Au fleuret, les équipes de France masculines et féminines ont déjà assuré leur place à Tokyo-2020, garantissant ainsi trois places pour l'épreuve individuelle aux JO.

Dimanche, Ysaora Thibus, Anita Blaze, Astrid Guyart, et Pauline Ranvier ont pris la 3e place à Kazan, confirmant leur statut de candidates au podium, voire au titre, olympique collectif cet été. Au Caire Enzo Lefort, Maxime Pauty, Wallerand Roger et Erwann Auclin se sont inclinés pour la 3e place contre Hong Kong (45-44).

Escrime
La quête de Di Francesca : le romantisme de la victoire et l'émotion partagée
07/09/2020 À 09:03
Escrime
Garozzo : "Plus fier de ce que j'ai accompli dans mes études que dans le sport"
01/09/2020 À 15:36