Les sabreuses et les fleurettistes français se sont qualifiés pour les finales des épreuves par équipes pour la dernière journée des Championnats du monde d'escrime à Budapest, assurant deux nouvelles médailles pour le clan tricolore. Cécilia Berder, Manon Brunet, Charlotte Lembach et Caroline Queroli ont battu en quart de finale l'Ukraine de la quadruple championne du monde Olga Kharlan 45 touches à 34, avant d'éliminer la Corée du Sud (45-43) en demies.

Elles défendront à 17h40 leur titre conquis l'an passé à Wuxi (Chine) contre la Russie de la championne olympique Yana Egorian et la vice-championne olympique Sofia Velikaïa, pour une revanche de la finale 2018 des Mondiaux. Au fleuret, le champion du monde 2019 Enzo Lefort, accompagné d'Erwann Le Pechoux, Maxime Pauty et Julien Mertine ont infligé une correction au rival italien (45-32) en demi-finale, et viseront le titre mondial, qu'ils ont remporté pour la dernière fois en 2014 à Kazan (Russie).

Escrime
La quête de Di Francesca : le romantisme de la victoire et l'émotion partagée
07/09/2020 À 09:03

Pour l'or, ils tireront contre les N.1 mondiaux américains à 18h50. Avec ces deux finales, la France rentrera de Hongrie avec cinq médailles, puisque les épéistes ont accroché l'or par équipes lundi, tout comme Lefort en individuel, alors que Pauline Ranvier a pris l'argent au fleuret en individuel.

A un an des Jeux olympiques de Tokyo, il s'agit de l'un des meilleurs bilans de ces vingt dernières années pour l'escrime française.

Escrime
Garozzo : "Plus fier de ce que j'ai accompli dans mes études que dans le sport"
01/09/2020 À 15:36
Escrime
Après le monde, le "monstre" Volpi veut conquérir l'Olympe
25/08/2020 À 14:46