Il attendait ce sacre individuel. Le voilà : Yannick Borel a été sacré lundi avec la manière. L'épéiste français s'est imposé aisément face au Vénézuélien Ruben Limardo Gascon (15-4), à Wuxi, en Chine. Sacré en juin pour la troisième fois consécutive champion d'Europe en individuel, Borel réalise un doublé jamais vu depuis Hugues Obry, en 1998. A 29 ans et malgré une blessure au poignet droit qui nécessitera une opération, le Guadeloupéen confirme sa stature de leader. C'est le premier titre pour la France dans ces Mondiaux et la deuxième médaille du jour avec Ysaora Thibus, argentée en fleuret.

Mondiaux
Anstett remporte l'étape de Coupe du monde au Caire
16/11/2019 À 17:37

L'épéiste a semblé confiant tout au long du championnat, éliminant le Kazakh Dmitriy Alexanin (15-5) en quarts et l'Ukrainien Roman Svichkar (15-11) en demie. Lors de la finale contre le Vénézuélien, 12e au classement mondial, Borel a survolé le match, sans laisser de chance à son adversaire.

Yannick Borel était le dernier Français en lice après l'élimination d'Alex Fava par le Vénézuélien Limardo Gascon (15-8) en huitièmes. Le leader de l'épée française tentera maintenant d'aller chercher un nouveau titre par équipe mercredi, aux côtés d'Aymeric Gally, Ronan Gustin et Alex Fava.

Mondiaux
Un an avant Tokyo, la France a frappé fort à Budapest
23/07/2019 À 19:09
Mondiaux
Les sabreuses doivent se contenter de l'argent
23/07/2019 À 16:25