Eurosport

Tournoi satellite épée de Stockholm : Les Estoniens font carton plein avec les victoires de Sten

Tournoi satellite épée de Stockholm : Les Estoniens font carton plein avec les victoires de Sten

Le 23/09/2018 à 20:44Mis à jour Le 11/03/2019 à 15:13

Les Estoniens ont véritablement survolé la compétition avec 7 athlètes parmi les 10 premiers, toutes catégories confondues. Chez les hommes, Priinits s’est imposé aux dépens de Peeter Turnau. Du côté des femmes, Irina Embrich a battu Julia Beljajeva en finale.

Priinits a remporté le concours masculin en éliminant successivement les Suédois Jonathan Svensson et Linus Islas Flygare, le Danois Patrick Jorgensen, puis son compatriote Peeter Turnau en finale. Il a donc remporté le 4ème tournoi de sa carrière. Son dernier titre remontait au mois de mars 2018 à Turku en Finlande. En juillet, il s’était classé 47ème aux championnats du monde de Wuxi en Chine.

À noter aussi la belle performance de Grigori Beskin, qui a atteint les quarts de finale. L’Israélien s’était classé 25ème à Wuxi et restait sur une victoire au tournoi satellite d’Ashkelon en février 2018.

Dans la compétition féminine, Irina Embrich a battu sa compatriote Julia Beljajeva. Embrich est loin d’être une inconnue sur le circuit puisqu’elle a déjà gagné 7 satellites. En février dernier, elle s’était adjugé la victoire à Bratislava. Quant à Beljajeva, sa dernière médaille remontait aux Championnats du monde de zone à Novi Sad (Serbie) en juin 2018 où elle était montée sur la 3ème marche du podium.

Autre jolie performance, celle de Kristina Kuusk qui a remporté sa 3ème médaille de l’année. Après une 2ème place à Novi Sad et une médaille de bronze au tournoi de Bratislava, elle a atteint la 3ème place du tournoi. Elle a été battue en demi-finale par Irina Embrich. L’autre médaille de bronze a été remportée par l’Autrichienne Paula Schmidl.

Alors qu’elle était attendue, Katrina Lehis a déçu. La 8ème du classement mondial n’a pris que la 16ème place. Elle n’a même pas atteint les 32èmes de finale.

Du côté des Français, pas de miracle en revanche. Chez les hommes, le seul représentant tricolore était Olivier Contoux. Il a terminé 68ème. Les Françaises n’ont guère fait mieux puisque Stéphanie Lasmolles a pris la 50ème place et Sophie Saudo s’est classée 58ème.

0
0