Quoi de mieux pour débuter la saison en tant que champion du monde que de s'offrir une victoire! Yvan Muller l'a parfaitement compris en s'imposant lors de la course 1 du meeting de Curitiba, première manche de la saison 2009. Le pilote alsacien a réussi une course parfaite. Parti depuis la position de pointe sur la grille de départ, Muller a parfaitement contrôlé ses adversaires dès les premiers virages pour prendre quelques secondes d'avance sur ses coéquipiers Jordi Gené, Rickard Rydell et Gabriele Tarquini. "Je n'ai jamais pensé au scenario de la course. J'ai préparé mon départ et je me suis concentré sur mon pilotage en essayant d'économiser mes pneumatiques. Nous avons plus de couple que les autres voitures mais notre vitesse de pointe n'est pas meilleure", indiquait Muller à l'issue de la course.
Seule l'intervention de la voiture de sécurité au sixième tour a redonné un peu de piment à cette course. Car sinon, le cavalier seul des voitures espagnoles n'a fait que renforcer les certitudes entrevues au début du week-end; les SEAT semblent bien reparties pour jouer les premiers rôles. En dépit d'une réglementation qui a évolué et qui leur a fait perdre 18 chevaux, les SEAT sont toujours devant. Derrière, les autres constructeurs ont essayé de s'accrocher.
Curitiba
FIA WTCC - Curitiba : Les meilleurs moments
09/03/2009 À 07:44
Priaulx seulement 9e
Le premier pilote "non espagnol" est Nicola Larini (Chevrolet). L'Italien était parvenu à accrocher une belle cinquième place, avant d'être déclassé, après avoir notamment dépassé Augusto Farfus (BMW Allemagne) au 10e tour et Tiago Monteiro (SEAT Sport) au 14e tour. En revanche ses coéquipiers Alain Menu et Rob Huff ont connu des fortunes diverses. Le premier est sorti de la piste au 3e virage du premier tour lors d'un contact avec Jörg Müller (BMW Allemagne). Quand au second, il s'est arrêté sur le bord du circuit dès la 5e boucle, victime d'un problème mécanique.
Du côté des pilotes BMW, ces derniers n'ont pas réussi à contenir la puissance des Leon à moteur diesel. Le premier d'entre eux est le local de l'épreuve, le Brésilien Augusto Farfus qui termine 6e. Celui-ci s'est fait dépasser successivement par Monteiro et Larini au 10e tour juste après que la voiture de sécurité soit rentrée aux stands. Enfin, Andy Priaulx a réalisé la plus mauvaise opération de cette course 1. Le Britannique, parti en 3e ligne, s'est fait piéger au 1er tour lorsque Jörg Müller est venu le taper. Au final il ne prend que la 9e place. Il ne profitera donc pas de la grille inversée sur la course 2, réservée au huit premiers pilotes. Dans le trophée des Indépendants, Félix Porteiro (Proteam) s'est montré le plus rapide (10e au général) et a devancé Tom Coronel (Sunred).
Curitiba
Courses : Déclarations
08/03/2009 À 10:00
Curitiba
Muller emmène l'armada SEAT
07/03/2009 À 05:05