Fimewc.com

10 points pour le Suzuki Endurance Racing Team

10 points pour le Suzuki Endurance Racing Team

Le 16/09/2018 à 01:02Mis à jour Le 16/09/2018 à 01:07

De notre partenaire Fimewc.com

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Le Suzuki Endurance Racing Team a pris le commandement de la course en fin de journée. Il devance le Honda Endurance Racing et le Team SRC Kawasaki France d’un tour après 8 heures de course.

L’équipe de Dominique Méliand est de retour aux affaires. Le Suzuki Endurance Racing Team s’est forgé une courte avance sur la concurrence en ce début de nuit. Une bonne gestion des arrêts au stand, une GSX-R 1000 fiabilisée et trois pilotes motivés (Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black) ont fait la différence.

Il y a aussi eu les soucis de la concurrence. Le duel en tête avec le Team SRC Kawasaki France s’est arrêté en raison d’une petite alerte électrique pour Kawasaki. Le Honda Endurance Racing en a profité pour saisir la deuxième position avec Sébastien Gimbert, Gregory Leblanc et Erwan Nigon.

Dans le sillage de ces équipes en début de course, le F.C.C. TSR Honda France et le YART Yamaha ont rétrogradé au classement en fin d’après-midi. Le F.C.C. TSR Honda France a perdu 8 tours sur un problème électrique. YART Yamaha a perdu le contact avec la tête de course en raison d’une fuite d’huile suivie d’une chute de Niccolò Canepa.

En début de course, un autre favori, ERC-BMW Motorrad Endurance avait disparu du peloton de tête suite à un accrochage et une chute de Julien da Costa.

Les mésaventures des favoris laissent le champ libre aux meilleurs challengers. Après 8 h de course, la Yamaha Wepol Racing pointe en 4e position grâce à Daniel Webb, Mathieu Lagrive et Sheridan Morais, devant le Bolliger Team Switzerland qui a confié sa Kawasaki à Roman Stamm, Sébastien Suchet et Jonathan Hugot et Maco Moto (Yamaha) avec Louis Bulle, Anthony Dos Santos et Julian Mayer, partis en 19e position sur la grille.

Le GERT56, meilleur Superstock dans le Top10
Le Gert56 signe un parcours parfait depuis le début de la course. L’équipe allemande pointe en 7e position. Le Junior Team Le Mans Sud Suzuki a perdu un peu de terrain en raison de souci de freinage de l’équipe Suzuki. Le Webike Tati Team Trick Star (Kawasaki) tient fermement la 3e place Superstock.

La catégorie a perdu deux de ses ténors en début de course. Le Team 33 Coyote Louit Moto (Kawasaki), meilleur Superstock sur la grille de départ, est en fond de classement pour problèmes moteur. Moto Ain (Yamaha) a abandonné sur casse de boite de vitesses.

Le Top10 après 8 h de course est complétée par le F.C.C. TSR Honda France, bien remonté après ses soucis électriques. Ces dix équipes reçoivent les points bonus accordés aux dix premiers au classement après 8 heures de course. Les mêmes points seront accordés au classement après 16 heures de course.

0
0