Après les deux premiers rendez-vous de la saison FIM EWC 2021, deux équipes sont au coude à coude en catégorie Superstock. National Motos l’a emporté en juin au Mans, BMRT 3D Maxxess Nevers vient de s’imposer aux 12 Hours of Estoril.
BMRT 3D Maxxess Nevers, équipe privée sur Kawasaki, a connu un début de saison plutôt difficile. Les problèmes ont commencé dès les essais pré 24 Heures Motos avec des machines détruites sur chute et incendie. Ce team français basé à Nevers, tout près du circuit de Magny-Cours, a tout de même réussi à s’aligner aux 24 Heures Motos. En course au Mans, deux chutes ont encore retardé l’équipe qui a pourtant décroché la deuxième place sur le podium Superstock.
Comme une revanche aux 12 Hours of Estoril, le BMRT 3D Maxxess Nevers a fait carton plein avec la pole position Superstock, la place de leader après 8h de course et la victoire, soit 50 points qui lui permettent de revenir au classement de la Coupe du Monde Superstock à 2 points seulement de National Motos.
FIM EWC
Les 6 Hours of Most, finale FIM EWC le 9 octobre
HIER À 15:01
Romain Mangé, team manager du BMRT 3D Maxxess Nevers, détaille cette course presque claire et sans problème au Portugal. « On a eu, comme tout le monde, des petits soucis de surchauffe. Sur la fin, nous avons eu des problèmes d’embrayage. Donc il était temps que ça s’arrête mais ça a tenu jusqu’au bout. Sinon durant les essais et la course, aucune alerte, ni aucune chute. Nous avions juste dû refaire un moteur de course vendredi soir. C’est notre seul aléa de la semaine. Aujourd’hui, même en Superstock, il y a un haut niveau donc les pilotes sont toujours à la limite. Quand il n’y a pas de chutes et pas de soucis techniques, à la fin, ça paie. Nous avons des pilotes rapides. Au stand, nous sommes rapides aussi. Nous sommes l’équipe Superstock qui a passé le moins de temps au stand. »
Au Portugal, le BMRT 3D Maxxess Nevers a reçu le renfort de Loris Cresson, pilote belge engagé en mondial Superbike, en remplacement d’Anthony Loiseau indisponible. Loris Cresson a visiblement apprécié les valeurs et les saveurs de l’Endurance.
Au Bol d’Or, finale de la Coupe du Monde FIM d’Endurance pour les équipes Superstock, on devrait retrouver au guidon de la Kawasaki #24 le trio habituel, Jonathan Hardt, Julien Pilot et Anthony Loiseau. Deux points séparent BMRT 3D Maxxess Nevers et National Motos en tête du classement et 65 points sont à prendre en septembre au Bol d’Or.
Plus d’infos sur le BMRT 3D Maxxess Nevers
L’article BMRT 3D Maxxess Nevers conjure le mauvais sort est apparu en premier sur FIM EWC.
Retrouvez plus d’articles sur Fimewc.com
FIM EWC
Le titre mondial FIM EWC 2021 se jouera à Most
22/09/2021 À 07:02
FIM EWC
BMRT 3D Maxxess Nevers remporte la Coupe du Monde FIM d’Endurance
21/09/2021 À 13:18