La Suzuki N.1 seule au monde. Huit heures avant l'arrivée de la 84e édition du Bol d'Or dimanche, seule le SERT poursuit sa course vers la victoire, alors que les motos officielles BMW, Ducati et Honda ont abandonné durant la nuit, sur le circuit du Castellet dans le Var. La Yamaha N.7 a officiellement jeté l'éponge alors qu'elle comptait plus de 110 tours de retard sur la machine de pointe après avoir cassé son moteur, un peu avant 3 heures du matin. Elle avait pourtant réussi à prendre la tête de la course à la faveur d'une petite chute du pilote belge de la Suzuki N.1 Xavier Simeon, lorsque la pluie a fait son apparition.
La catégorie de pointe, les EWC, sont décimées : il ne reste que 7 machines encore réellement en compétition, et au moins une moto superstock, la catégorie inférieure, est assurée de figurer sur le podium final. Aux alentours de minuit, les fines averses pourtant annoncées par les prévisionnistes ont surpris une bonne partie du paddock, avant de se répéter tout au long de la nuit. Les chutes se sont multipliées, - une douzaine - et alors que le soleil se levait sur les 5,673 kilomètres du circuit Paul Ricard, pratiquement la moitié des équipages avait jeté l'éponge.
FIM EWC
Yoshimura SERT Motul, nouvelle alliance Suzuki couronnée
15/10/2021 À 07:36

De Puniet-Mulhauser-Rolfo suit

La Ducati N.6 a semblé en début de nuit bénéficier des déboires des Kawasaki N.4 (chute) et N.11 (problème mécanique), mais son pilote Mathieu Gines est violemment tombé, rendant impossible tout espoir de réparation. Chez FCC TSR Honda France, le tonitruant Yuki Takahashi, qui avait connu deux chutes en début de course, a alors tenté une "remontada" sous la pluie, roulant régulièrement 5 ou 6 secondes plus vite que les 4 machines devant la N.5. Hélas, la moto franco-japonaise a elle aussi finalement abandonné sur problème mécanique au coeur de la nuit.

Plus de peur que de mal pour Vitali sur la Kawasaki 33 au Bol d'Or

Derrière l'équipage de pointe Black-Simeon-Guintoli, c'est la Yamaha de Moto Ain, qui fait sa première saison en EWC, confiée aux mains expertes de l'équipage De Puniet-Mulhauser-Rolfo, qui occupe la deuxième place provisoire. Juste avant cette hécatombe, la BMW N.37 avait abandonné sur problème mécanique et tiré son rideau. L'arrivée de cette redoutable édition du Bol d'Or est prévue à 15 heures locales.
FIM EWC
Rencontre avec l’équipe BMRT 3D Maxxess Nevers, vainqueur de la Coupe du Monde FIM d’Endurance 2021
14/10/2021 À 08:10
FIM EWC
BMW Motorrad World Endurance Team célèbre sa première victoire
12/10/2021 À 14:10