Engagés en FIM EWC et sur le championnat All Japan Superbike, Kazuki Watanabe et Yuki Takahashi ont ouvert leur saison japonaise sur les podiums à Motegi.
Pilote de l’équipage Yoshimura SERT Motul en Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC, Kazuki Watanabe est aussi un des grands animateurs du JSB1000 sur le championnat All Japan Superbike.
Lors de l’ouverture de la saison sur le Twin Ring Motegi début avril, Kazuki Watanabe a brillamment débuté avec deux podiums. Il a pris la 3e place de la première course et décroche la 2e position sur la seconde course au guidon de la Suzuki GSX-R1000R Yoshimura SERT Motul.
FIM EWC
Le Bol d’Or 2021 sous haute tension
28/07/2021 À 13:03
Autre succès à Motegi en classe ST1000, le pilote du F.C.C. TSR Honda France, Yuki Takahashi s’impose au guidon de sa CBR1000RR Honda Dream. Champion 2020 dans cette nouvelle catégorie ST1000, Yuki Takahashi était pourtant parti des stands en raison d’un problème moteur.
La prochaine manche All Japan Superbike aura lieu les 24 et 25 avril à Suzuka.
Ces deux pilotes japonais nous livrent sur leurs visions de l’Endurance et de la vitesse.
Quelles sont vos impressions à la l’approche des courses du Championnat du Monde FIM EWC ?KW : Je suis un grand fan des Suzuka 8 Hours depuis que je suis enfant et Yoshimura a toujours joué un rôle majeur dans l’histoire de la course au Japon. Donc je suis très fier de participer à ce championnat aujourd’hui.
YT : Nos tests se sont bien déroulés en mars dernier et nous avons ressenti un très bon feeling pour la course. Nous avons encore quelques ajustements à faire pendant la semaine de course. Je suis désolé que la course a été reportée.
Qu’attendez-vous et que redoutez-vous le plus sur une course de 24 Heures ?KW : Pour le moment, je n’arrive pas à imaginer que les pilotes fassent trois fois les Suzuka 8 Hours en une seule course ! La course des Suzuka 8 Hours est la plus longue que j’ai bouclé à ce jour et c’est déjà difficile physiquement et mentalement. Je pense que je dois essayer et ressentir cette course. J’ai hâte d’y être.
YT : C’est mon premier défi sur une course de 24 heures et j'ai hâte de rouler pour la victoire avec une équipe qui a le potentiel de gagner. Cependant il est vrai que je suis inquiet de savoir si je peux tenir physiquement sur cette longue course de 24 heures.
Est-ce que votre implication en All Japan Championship est un plus pour votre engagement en Endurance ?KW : La course est une question de vitesse quelle que soit la distance. L’objectif de notre travail de développement est donc toujours de boucler des tours rapides. En All Japan Championship, il est important de vous mesurer aux autres pilotes pour connaitre vos faiblesses et vos avantages. Mais une moto développée pour un pilote de vitesse n’est pas faite pour les courses d’Endurance. C’est complétement différent et je suis bien conscient qu’il faut une machine plus confortable à piloter qu’une moto qui peut aller au maximum de ses performances.
YT : Ce n’est pas facile de voyager pour participer aux deux championnats mais je pense que c'est un plus. C'est très utile de pouvoir rouler en sprint au Japon et d’apporter cette expérience avec la nouvelle moto en EWC.

Est-ce que votre engagement en Endurance est un atout de plus en All Japan Championship ? KW : J’ai fait des essais au Mans avec Gregg Black. C’était très intéressant et important de savoir comment il sent sur la machine et comment il la pilote. J’adapte maintenant mon style de pilotage afin de développer la moto en étant sensible aux autres pilotes y compris pour les courses All Japan Championship.
YT : Passer énormément de temps sur la moto dans les courses d'endurance aide à améliorer vos compétences en sprint aussi, et permet de connaître encore mieux la nouvelle CBR.
Comment attirer d’autres pilotes japonais en FIM EWC ? KW : Le FIM EWC est déjà très attractif pour les pilotes japonais grâce aux Suzuka 8 Hours. Si les pilotes ont plus d’occasions de rencontrer des équipes, de nombreux compétiteurs aimeraient participer championnat.
YT : Tout d'abord, je pense que c’est à nous de faire de bons résultats en EWC. Cela va permettre d’augmenter les possibilités et les opportunités pour les autres pilotes japonais. J’espère que ma présence va pouvoir aider et augmenter la participation des Japonais en EWC.L’article Interview croisée : Kazuki Watanabe et Yuki Takahashi est apparu en premier sur FIM EWC.Retrouvez plus d’articles sur Fimewc.com
FIM EWC
BMRT 3D Maxxess Nevers conjure le mauvais sort
26/07/2021 À 13:52
FIM EWC
Kawasaki Racing Team prêt pour les Suzuka 8 Hours 2021
21/07/2021 À 07:11