Fimewc.com

Le Yamaha Sepang Racing, héros en Malaisie

Le Yamaha Sepang Racing, héros en Malaisie

Le 13/12/2019 à 14:42Mis à jour Le 13/12/2019 à 14:49

De notre partenaire Fimewc.com

Affiché comme l’un des meilleurs top teams, le Yamaha Sepang Racing a tenu son rang de favori lors des sessions qualificatives. La Yamaha 21 de Franco Morbidelli, Michael van der Mark et Hafizh Syahrin partira demain samedi en pole position de la 1ère édition des 8 Hours of Sepang. Coup de loupe sur cette équipe qui porte haut les couleurs de la Malaisie.

Hafizh Syahrin, pilote MotoGP et Moto2, est une star en Malaisie. Surnommé « El Pescao » pour ses performances sur piste détrempée, ce pilote malaisien est l’un des piliers du Yamaha Sepang Racing aux côtés de Michael van der Mark et de Franco Morbidelli.

Pilote de vitesse, Hafizh Syahrin a déjà une expérience en Endurance puisqu’il a participé aux Suzuka 8 Hours avec le Team Kagayama en 2017.

Champion du Monde Supersport 2014 et pilote du peloton de tête en Championnat du Monde Superbike, Michael van der Mark a un solide palmarès dans la discipline puisqu’il a remporté les Suzuka 8 Hours à quatre reprises entre 2013 et 2018.

Franco Morbidelli a été le plus rapide du trio du Yamaha Sepang Racing en qualifications et en Top10 Trial. Champion du Monde Moto2 en 2017, il est aujourd’hui pilote MotoGP de l’équipe Petronas Yamaha SRT managé par Razlan Razali, CEO du Sepang International Circuit. Il était donc logique que le pilote italo-brésilien intègre l’équipe malaisienne donc l’objectif est la victoire sur la 1ère édition des 8 Hours of Sepang.

Franco Morbidelli est le seul à n’avoir pas fait ses classes en Endurance. Malgré ses performances étonnantes en qualifications avec un tour bouclé en 2’03.907 au guidon de la R1 du Yamaha Sepang Racing, il reste concentré sur l’objectif et conscient des qualités de la concurrence. « Nous avons réussi à creuser un écart sur la Honda FCC TSR aux essais, explique Franco Morbidelli, mais c’est une équipe qui a l’expérience de ce genre de course donc nous ne devrons pas faire d’erreur sur ces 8 heures ».